FOOTBALL

Décès de Diego Maradona: autopsie et hommage national au programme

Décès de Diego Maradona: autopsie et hommage national au programme

Une minute de silence a été observée dans tous les stades européens mercredi soir. Photo News

Le «Pibe de Oro» (»gamin en or»), l’auteur de la «Main de Dieu», Diego Armando Maradona est décédé des suites d’un arrêt cardiaque en Argentine, selon son porte-parole Sebastian Sanchi. L’Argentine a immédiatement décrété trois jours de deuil national dans le pays qui perd l’une de ses personnalités les plus adulées.

Légende du football, l’Argentin Diego Maradona est mort mercredi à 60 ans, laissant le monde du sport en deuil devant la disparition d’un des joueurs les plus charismatiques et les plus controversés de l’histoire.

 

 

Une autopsie dès ce mercredi

Le corps de Maradona fera l’objet d’une autopsie dès mercredi 18H00 locales (22H00 HB) à la morgue de San Fernando, dans la périphérie de Buenos Aires, a indiqué mercredi le procureur John Broyard.

«Une autopsie sera réalisée pour connaître les causes de la mort, qui n’a que des caractéristiques naturelles», a indiqué le procureur à la presse devant la résidence où est décédé Diego Maradona. Le décès a eu lieu «à 12H00» locales (16H00 HB), a-t-il précisé.

Deuil national et veillée funèbres

Le gouvernement argentin a décrèté trois jours de deuil national à la suite du décès de Diego Maradona, a annoncé la présidence argentine mercredi.

La veillée funèbre de sa dépouille aura lieu à partir de jeudi au palais présidentiel et durera les trois jours du deuil national décrété par la présidence d’un pays qui perd l’une de ses personnalités les plus adulées, et plongeait mercredi dans les larmes.

«Je ne peux pas le croire, c’est incroyable (...) Au final, tout le monde est mortel. Je suis en train de le digérer, j’ai l’impression que c’est un mauvais rêve», s’est ému Francisco Salaverry, un fan argentin de 28 ans interrogé par l’AFP.

La même incrédulité barrait les visages de supporters venus se rassembler autour de la fameuse Bombonera, le stade de Boca Juniors, l’un des clubs majeurs de la carrière de Maradona.