FOOTBALL

Pluie d’hommages après le décès de Diego Maradona: «Le monde a perdu une légende»

Pluie d’hommages après le décès de Diego Maradona: «Le monde a perdu une légende»

Diego Maradona et son rival brésilien Pelé. Photo News

La Fédération argentine de football (AFA) a exprimé sur Twitter «sa plus profonde douleur pour la mort de notre légende, Diego Armando Maradona», mercredi, peu après l’annonce du décès à 60 ans du «Pibe de Oro».

 

 

«Tu seras toujours dans nos coeurs», a encore écrit l’AFA.

Naples, club où Maradona a forgé sa légende, a salué l’Argentin par un «Pour toujours. Ciao Diego». Maradona a offert à Naples ses deux seuls titres de champion d’Italie, en 1987 et 1990.

 

 

«Merci éternellement. Diego éternel», a écrit Boca Juniors, son dernier club en tant que joueur. «Diego éternel», c’est aussi le tweet d’Argentinos Juniors, où il a débuté sa carrière.

Barcelone, son premier club en Europe (1982-1984) a «exprimé ses profondes condoléances pour la mort de Diego Armando Maradona, joueur du club et icone du football mondial».

Gimnasia La Plata, le club qu’il entraînait, a recouvert son logo sur les réseaux sociaux d’un brassard noir.

 

J’ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende

 

Pelé, son rival brésilien (sur Instagram): «Quelle triste nouvelle. J’ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende. Il y a bien d’autres choses à dire mais pour l’heure, que Dieu donne de la force à sa famille. Un jour, j’espère qu’on pourra jouer au foot ensemble au ciel.»

Thomas Bach, président du Comité international olympique (sur Twitter): «Adieu à un grand. Tu étais une âme troublée, mais tu as ravi le monde entier avec tes talents uniques de footballeur. Repose en paix»

Gary Lineker, son adversaire lors du fameux Argentine-Angleterre au Mondial-1986 (sur Twitter): «De loin le meilleur joueur de ma génération et peut-être le plus grand de tous les temps. Après une vie bénie mais tourmentée, espérons qu’il trouvera enfin le confort entre les mains de Dieu.»

 

La main de Dieu, qu’il vient de retrouver

 

Sepp Blatter, ancien président de la Fifa (à l’AFP): «C’est triste, très triste, la disparition d’un des tout meilleurs joueurs de football de notre époque. Il a marqué la Coupe du monde au Mexique avec la victoire argentine et la main de Dieu, qu’il vient de retrouver.»

Ubaldo Fillol, son coéquipier au Mondial-1982: «Adieu, Pelusa! Merci pour toute la joie que tu as donnée aux Argentins et aux amoureux du football. Tu as été le plus grand de tous les temps. On se souviendra de toi avec l’amour et la gloire que tu mérites.»

 

Diego est éternel

 

«Diego est éternel», a salué la superstar argentine du FC Barcelone Lionel Messi mercredi après le décès de son compatriote et légende du football Diego Maradona, en postant sur Instagram deux photos de lui avec Maradona.

«Un jour très triste pour tous les Argentins et pour le football. Il nous laisse mais il ne s’en va pas, parce que Diego est éternel. Je garde en moi tous les beaux moments vécus avec lui et voudrais en profiter pour transmettre mes condoléances à toute sa famille et amis. RIP», a réagi le sextuple Ballon d’Or Lionel Messi.

Lionel Messi a évolué sous les ordres de Diego Maradona lorsque «El Pibe de oro» était sélectionneur de l’Argentine entre 2008 et 2010. Le champion du monde 1986 avait quitté son poste après l’élimination de l’Albiceleste, battue 4-0 par l’Allemagne en quarts de finale du Mondial 2010.

 

Un magicien inégalable

 

Cristiano Ronaldo a réagi mercredi à la mort de Diego Maradona en rendant hommage à «un génie éternel» et en partageant sur les réseaux sociaux une photo en noir et blanc où on le voit aux côtés de l’ancien footballeur argentin.

«Aujourd’hui je dis au revoir à un ami et le monde dit au revoir à un génie éternel. Un des meilleurs de tous les temps. Un magicien inégalable. Il part trop tôt, mais laisse un héritage sans limite et un vide qui ne sera jamais comblé. Repose en paix, crack. Tu ne seras jamais oublié», a écrit le quintuple Ballon d’or portugais.

Nos dernières videos