LOUVAIN-LA-NEUVE

PHOTOS| Un rassemblement contre les violences sexistes organisé à Louvain-la-Neuve

Plusieurs associations et collectifs ont organisé mercredi, à l’occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, un rassemblement dans le centre de Louvain-la-Neuve.

En respectant les règles sanitaires et en diffusant l’événement sur les réseaux sociaux, les initiateurs ont voulu protester contre les violences sexistes et rendre une voix aux femmes victimes de féminicide depuis le début de cette année en Belgique. Symboliquement, 21 femmes couchées sur les pavés de la place Agora se sont levées et ont rappelé l’identité des victimes et les circonstances de leur décès.

Le kot à projets féministe L’Angela, l’Assemblée générale des étudiants de Louvain (AGL), le Collectif des femmes, le Corps scientifique de l’UCLouvain, le cercle LGBTQIAP+ de Louvain-la-Neuve, Mirabal Belgium et l’organisation des étudiants de la HELHa ont mis sur pied ces actions symboliques. Les intervenants ont lu des témoignages de femmes qui ont subi de la violence, et également évoqué les questions de sécurité pour les femmes dans l’espace public, notamment à Louvain-la-Neuve.

 

21 féminides cette année

Ils ont rappelé que si 21 féminicides avaient été enregistrés depuis le début de cette année en Belgique, la réalité est sans doute plus sombre encore, avec d’autres crimes qui ne sont pas considérés comme des féminicides, et aussi des suicides de femmes en détresse qui n’ont pas trouvé de solution à leurs problèmes. Les participants ont demandé qu’il soit mis fin à l’invisibilisation des victimes de violence sexiste, et réclamé que les policiers et le personnel des institutions scolaires soient mieux formés pour entendre la parole de ces victimes.

«Un acte de violence est un de trop mais la réalité, c’est que les agressions sexuelles sont quotidiennes, que la plupart des victimes n’osent pas déposer plainte et que lorsqu’il y a des plaintes, bon nombre de celles-ci sont classées sans suite: cessons de nous taire!», a indiqué mercredi une intervenante de ce rassemblement à Louvain-la-Neuve.