TOURNAI

Pollution: la navigation, à l’arrêt depuis deux jours, va reprendre sur l’Escaut

Bonne nouvelle pour les nombreux bateaux actuellement bloqués sur l’Escaut. Le trafic fluvial va être de nouveau autorisé.

Les mesures d’interdiction de la navigation sur l’Escaut, en vigueur depuis dimanche entre les écluses de Kain et d’Hérinnes vont être levées ce mardi.

L’écluse d’Hérinnes, plus protégée de la pollution aux hydrocarbures, a pu être rouverte ce mardi en fin de matinée, annonce François Franquinet, le porte-parole du SPW Mobilité et Infrastructures dans un communiqué. S’agissant de l’écluse de Kain, où plusieurs barrages filtrants (ainsi que des déversoirs) ont été installés, sa réouverture est prévue vers 16 h.

Actuellement, une quarantaine de bateaux sont bloqués en amont et en aval du bief impacté. «Afin de réduire l’impact pour les bateliers, le SPW Mobilité et Infrastructures va étendre les heures d’ouvertures de ces deux écluses. Leur franchissement sera donc possible jusque minuit ce jour. Cet horaire étendu sera prolongé pour la journée de mercredi avec une ouverture dès 5 h du matin et une fermeture à minuit. »

La reprise de la navigation ne signifie évidemment pas la fin des opérations de nettoyage de la nappe. «Les équipes de la zone de secours de Wallonie picarde et de la Protection civile vont continuer à travailler dans l’Escaut et ses abords, sachant c’est surtout au niveau des berges que se concentrent désormais les traces d’hydrocarbure», explique le bourgmestre tournaisien Paul-Olivier Delannois.