PRÈS DE PALISEUL, À OFFAGNE

La police met fin à une fête clandestine réunissant 70 personnes

La police met fin à une fête clandestine réunissant 70 personnes

Venus d’un peu partout dans le pays, ils se sont retrouvés samedi soir à 70 dans un gîte en Ardenne près de Paliseul. Les amendes vont être lourdes. Shane – Fotolia

Assez irresponsable comme comportement par rapport aux règles sanitaires: samedi soir, des policiers ont découvert 70 personnes dans un gîte à Offagne près de Paliseul. Ils venaient d’un peu partout dans le pays et aussi de Hollande.

La police a été amenée à intervenir dans un grand gîte samedi peu avant minuit dans le village d’Offagne (Paliseul) car une fête, interdite dans le contexte actuel de Covid, s’y déroulait.

La capacité maximale du gîte en temps normal est déjà de 14 personnes. Mais les policiers de la zone Semois et Lesse se sont retrouvés face à 70 personnes., la plupart des jeunes.

L’intervention a visiblement été compliquée car certains ont pris la fuite. Mais 42 participants ont néanmoins pu être identifiés. L’«organisateur», soit l’homme qui avait loué le gîte, s’est vu sanctionner sur le champ par une perception immédiate de 750 euros.

Pour les autres, l’amende peut monter jusqu’à 250 euros. Le parquet devrait envisager des suites.

Des participants venus de tout le pays et même des Pays-Bas!

L’homme qui avait loué le gîte est un jeune habitant de Dilbeek, près de Bruxelles, âgé de 24 ans. Les participants venaient d’un peu partout, y compris des Pays-Bas.

Il semblerait que le bouche-à-oreille concernant cette fête a fonctionné, ce qui explique un si grand nombre des participants réunis finalement au même endroit.