Elle sauve sa sœur des geôles allemandes; Le Père Noël est une fermière; Une vitrine pour les créateurs belges; les 10 infos qui font du bien

Elle sauve sa sœur des geôles allemandes; Le Père Noël est une fermière; Une vitrine pour les créateurs belges; les 10 infos qui font du bien

La résistante Marie-Joséphine Pierre donnera son nom à une rue de Gochenée -

L’info peut avoir un petit côté déprimant certains jours. Mais lorsqu’on y regarde de plus près les bonnes nouvelles s’accumulent chaque jour. Et comme la positive attitude c’est bon pour le moral, L’Avenir a décidé de vous offrir chaque semaine une petite dose de «Good news».

1Little Belgian Market: une vitrine sur Facebook pour les créateurs belges

Face à la crise qui les touche actuellement, l’Incourtoise et illustratrice, Lélène Vuylsteke, et son amie, créatrice de mode, Astrid DPoix, ont eu l’idée de créer Little Belgian Market, un groupe Facebook réunissant des artisans et créateurs exclusivement belges.

+ A LIRE

2Des apéros antistress face au climat ambiant

Tout démarre d’un simple constat: si la commune d’Houyet a été relativement préservée de la première vague du Covid, il en va autrement de la seconde que nous traversons. Cette période est génératrice d’anxiété chez bon nombre de personnes. Qui plus est pour celles souffrant d’isolement.

C’est ainsi qu’en concertation avec les différents praticiens de la maison médicale est née l’idée d’un rendez-vous hebdomadaire de gestion du stress, baptisé malicieusement apéro en raison du pouvoir évocateur de ce terme. Il est animé en alternance par un des kinés ou par Florence Prick.

+ A LIRE

3Son bénévolat: garder les enfants du personnel médical au CHU

Le CHU de Liège avait lancé il y a quelques semaines un large appel aux bénévoles pour aider l’hôpital en manque de personnel. Véronique Clerbois, d’Anthisnes, a envoyé sa candidature et son profil, qui n’a pourtant rien de médical. Elle a pris congé pour garder les enfants du personnel médical.

+ A LIRE

4Le Père Noël est une fermière: les Agricultrices 4.0 namuroises récoltent des boîtes à chaussures et à cadeaux

En ces temps cruciaux pour la solidarité, le Père Noël s’avère être une fermière. Les Agricultrices 4.0 font appel aux dons de… boîtes à chaussures, remplies de baume au cœur.

+ A LIRE

5Plutôt que de jeter, le magasin offre sept caddies à l’épicerie sociale

C’est Noël avant l’heure pour les responsables de l’épicerie sociale de la Maison Croix-Rouge de Floreffe. «Fin de la semaine dernière, nous avons été contactés par le gérant du magasin Okay de Bois-de-Villers qui nous proposait de nous offrir les produits frais, explique André Seumaye, l’un des bénévoles de la Maison Croix-Rouge. Le magasin ferme pour un mois pour des travaux. L’équipe préférait offrir les denrées au lieu de les jeter.»

+ A LIRE

6Le prof de sciences qui voulait aider tous les élèves, pas que les siens

Prof en secondaire, Tommy Berben a créé la plateforme «eSCIENCES» pour ses élèves. Mais elle est désormais accessible à tous.. Des supports de cours, des vidéos explicatives, des exercices (plus de 1 000) de la 1re secondaire à la rhéto désormais mais aussi des jeux et animations et, bientôt, des vidéos de laboratoires.

+ A LIRE

7Hommage aux blouses blanches par la photographie

Le photographe waimerais Olivier Dejejet tire le portrait de dizaines de blouses blanches, en noir et blanc, afin de mettre en valeur ces travailleuses et travailleurs engagés. Le projet débouchera sur une expo.

+ A LIRE

8A 34 ans, dans les geôles allemandes

Marie-Joséphine Pierre fut ce que l’on appelle «une femme de l’ombre». En 1916, la jeune femme alors âgée de 34 ans se retrouve aux prises avec l’envahisseur allemand.nElel passera 18 mois en prison pour sauver sa sœurs et ses 4 enfants.

+ A LIRE

9Comment égayer sa ville avec des chaises colorées

Envie de participer à une expo urbaine citoyenne stavelotaine? Décorez une vieille chaise!

+ A LIRE

9La belle histoire du sapin de la Grand-Place de Bruxelles

18 mètres, 27 ans et près de cinq tonnes, ce Nordmann a été tronçonné dans le jardin de Birgit Condat. «On l’a reçu pour notre premier Noël quand on s’est installé ici, se souvient-elle les larmes aux yeux. On a même une photo de quand on l’a planté et il est à peine plus grand que mon mari. C’est pour ça qu’on est rempli d’émotion aujourd’hui».

+ A LIRE

10Un calendrier de l’Avent réconfortant à réaliser pour nos aînés

Coralie et Sandy Ingelbert ont créé un calendrier de l’Avent pour leur mamy. Elles partagent leur idée pour contrer la solitude des personnes âgées confinées. Elles ont pu compter sur le talent de l’artiste tournaisienne, Hélène Veaudelet, pour illustrer leur calendrier.

+ A LIRE