article abonné offert

Des solutions: oui, mais pas de miracle…

Si des pompes peuvent mécaniquement réoxygéner les eaux, elles ne pallient le phénomène que de manière momentanée. «Des aménagements peuvent être mis en place pour limiter le phénomène d’eutrophisation, relève Franck Minette.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 263 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?