article abonné offert

MONT-SAINT-AUBERT

Un morceau de la forêt ancestrale recréé sur les hauteurs du Mont-Saint-Aubert

Marie et Jean-Luc Desmet ont décidé de transformer leur prairie en espace naturel écologique en y plantant 2 200 arbres.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 457 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?