INTERNET

Jacques Brel s’invite sur la page d’accueil de Google

Jacques Brel s’invite sur la page d’accueil de Google

-

Google rend hommage à l’immortel Jacques Brel, probablement le plus connu des chanteurs francophones de notre plat pays.

T. Be.

Ce 15 novembre, en 1966, le Grand Jacques se produisait pour la dernière fois sur la scène du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Une performance sous forme d’adieu, émouvant et inoubliable.

Plus de 50 ans plus tard, Google a remplacé temporairement son logo sur sa page d’accueil pour rendre hommage à l’artiste.

 

Voilà ce qu’en dit le moteur de recherche :

Jacques Romain Georges Brel est né le 8 avril 1929 à Bruxelles. Issu d’une famille aisée, il s’est intéressé à l’écriture d’histoires et de poèmes pendant son adolescence avant de s’installer dans l’entreprise familiale. Insatisfait de ce travail, Brel rejoint une organisation caritative pour la jeunesse où il commence à chanter dans de petites salles et enregistre son premier single avant de s’installer à Paris, où il se hisse rapidement au rang de vedette.

Le deuxième album de Brel, «Quand on n’a que l’amour» (1957), est un succès et la chanson titre remporte le Grand Prix de l’Académie Charles Cros. Il continue à sortir une série de singles à succès, confirmant sa célébrité dans toute l’Europe, et entreprend des tournées exhaustives jusqu’à sa retraite volontaire des concerts en 1967.

Homme aux multiples intérêts, Brel a appris à naviguer et a traversé les océans Atlantique et Pacifique en 1975. Il s’est finalement installé dans les îles Marquises, dans le Pacifique Sud.

En 2017, la Belgique a honoré Brel d’une statue commémorative.

 

L’artiste Antoine Maillard, de Toulouse, qui a réalisé l’illustration de Jacques Brel, espère que cet hommage «motivera les gens à redécouvrir certains aspects de la musique de Jacques Brel, ainsi que son énergie et son intention d’observer et de décrire la vie autour de lui».