article abonné offert

NAMUR

Le Burdinnois allait au «bar» avec les chèques de papa

Le Burdinnois allait au «bar» avec les chèques de papa

L’individu a été condamné, par défaut, pour des faux en écriture en signant trois chèques au nom de son père. ÉdA – Florent Marot

C’est sur opposition que le dossier revient devant le tribunal correctionnel de Namur. Le prévenu, un agriculteur de la région de Burdinne (né en 1991) a été condamné par défaut à 6 mois et 100€ d’amende pour des faux en écriture.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 249 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?