LIBYE

VIDÉO | «J’ai perdu mon bébé!»: le désespoir d’une naufragée en Méditerranée

Dans une vidéo publiée ce jeudi par l’ONG Open Arms, les internautes découvrent une naufragée en larmes après que son bébé de six mois s’est noyé dans la Méditerranée.

«À l’aide! J’ai perdu mon bébé!» Les cris d’une naufragée guinéenne repêchée dans la Méditerranée par l’ONG Open Arms glacent le sang des internautes depuis hier jeudi.

À bord d’une embarcation de fortune qui n’a pas résisté à la traversée, la jeune femme s’est retrouvée à l’eau, comme une centaine d’autres migrants, avant d’être secourue. Malheureusement, son fils n’a pu être sauvé à temps.

Repêché en arrêt respiratoire, Joseph, un bébé de six mois, n’a pas survécu, comme au moins cinq autres migrants, à ce naufrage survenu tout récemment au large de la ville libyenne de Sabratha, à 300 km de l’île italienne de Lampedusa.

Sur les seules journées de mercredi et hier jeudi, 19 personnes, dont deux enfants, se sont noyées après que deux bateaux ont chaviré, précise l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), ajoutant que le navire de l’ONG Open Arms – le seul à opérer actuellement en Méditerranée centrale -, a sauvé 200 personnes au cours de trois opérations.

Depuis le début de l’année, au moins 900 personnes se sont noyées en Méditerranée en essayant d’atteindre les côtes européennes, selon l’OIM.