BANDE DESSINÉE

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre

Ting Tang Sap Sap (La Boîte à Bulles) -

Le jeudi, c’est le jour de notre sélection bande dessinée. Avec, cette fois, le nouveau «Vieux Fourneaux», Angela Davis en cavale ou encore le tout dernier scénario de Philippe Tome. Bonnes lectures. Et à jeudi prochain.

 

1Traquée: la cavale d’Angela Davis

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
Glénat -
Le résumé de l’éditeur

États-Unis, mai 1970. Voilà plusieurs semaines que le FBI suit la trace d’Angela Davis, recherchée pour avoir organisé une prise d’otage dans un tribunal. Son véritable crime: être militante communiste et membre active des Black Panthers. Il faut dire que les injustices subies par le peuple noir, Angela les a bien connues.

Originaire de Birmingham, elle a grandi dans l’Alabama des années 1960, où la ségrégation sévissait encore et où le KKK œuvrait avec la bénédiction du pouvoir en place. Angela a vécu la violence, les meurtres, les émeutes… Elle a fait partie de celles et ceux qui ont décidé de se lever et de ne plus accepter.

Aujourd’hui, elle est traquée pour ça. Elle ne sait pas encore qu’elle va devenir une légende, l’icône d’un peuple tout entier.

Notre avis en un mot (et quelques autres): IMPORTANT

Alors que l’Histoire a surtout retenu Martin Luther King ou Malcolm X, Angela Davis est toujours vivante. Et constitue un exemple formidable, tant pour les femmes que pour la communauté afro-américaine.

Un roman graphique important au moment où l’Amérique est invitée à prendre un virage important, de ceux qui impliquent de ne pas oublier son passé.

+ À LIRE AUSSI | Angela Davis, une vie dans la ligne de mire

 

Glénat «Traquée: la cavale d’Angela Davis», Grolleau/Pitz, 152 p., 22€.

 

 

2Les vieux fourneaux (T.6)

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
Dargaud -
Le résumé de l’éditeur

Mimile a eu l’idée du siècle: inviter ses vieux amis à le rejoindre en Guyane pour un séjour mystérieux. Antoine, qui n’a jamais voyagé, est aux anges. Pierrot, qui n’a jamais voyagé non plus, n’a pas l’intention de laisser l’exotisme et l’aventure saper sa proverbiale mauvaise humeur.

Les voyages forment la jeunesse, pas les vieux, pense-t-il.

Il se trompe pourtant, car c’est bien l’enfance qui les attend au détour du fleuve Maroni. La jeunesse de Guyane, mais aussi la leur, celle des vertes années dans le Sud-Ouest, lorsque les trois amis jouaient aux pirates et rêvaient à des coffres remplis d’or!

Douchés par les pluies tropicales, menacés par les bestioles hostiles de la jungle et enivrés par leurs souvenirs, voilà les trois amis embarqués dans un voyage initiatique qui leur fera découvrir que la fièvre, en Amazonie, n’est pas transmise que par les moustiques.

Entre une ex-prétendante de Pierrot, une pièce de théâtre improvisée et la sacrée surprise de Mimile… ce voyage est une pépite!

Notre avis en un mot (et quelques autres): JOUISSIF

Direction la Guyane pour notre trio de retraités préférés. Avec un Antoine au sommet de son habituelle mauvaise humeur, un propos toujours plus citoyen, très à gauche forcément, et cette fois axé écologie.

On en redemande.

 

Dargaud «L’oreille bouchée», Lupano/Cauuet, 56 p., 13€.

 

 

3Casino Royale

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
Delcourt -
Le résumé de l’éditeur

À l’occasion de la sortie sur grand écran de No Time to Die, le 25e film mettant en scène James Bond, c’est au tour d’une adaptation fidèle du roman d’origine, Casino Royale, de rejoindre le catalogue Contrebande.

Les débuts littéraires de l’agent 007 – membre du British Secret Service – de Ian Fleming sont adaptés ici en BD par Van Jensen et Denis Calero dans un véritable roman graphique qui respecte l’ambiance de Casino Royale.

Envoyé vers le casino français de Royale-les-Eaux, Bond a pour objectif d’éliminer la menace du meurtrier baptisé ‘Le Chiffre’…

Notre avis en un mot (et quelques autres): BON (D)

Comme au cinéma, c’est en cours de série que les comics reviennent aux origines de 007. Van Jensen et Calero signent une adaptation vénéneuse et faste de ce mythe de l’espionnage romantique.

Bond pioche!

 

Delcourt Van Jensen/Calero, 160p., 16.95€

 

 

4Les Règles de l’amitié

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
Jungle -
Le résumé de l’éditeur

Pour Abby, Brit, Christine et Sasha, la coupe est pleine. Le lycée de Hazelton est toujours à sec. De tampons, de serviettes. D’adultes qui les écoutent, aussi.

Remontées contre une administration qui fait passer le football avant la santé de ses élèves, elles veulent changer tout ça, ensemble. Mais la tâche n’est guère aisée, surtout entre les maths, le sport et les amours!

Heureusement, elles sont complices et tentent de se soutenir même quand elles ne sont pas d’accord. Les quatre amies vont devoir apprendre à coopérer afin de donner le meilleur.

Mais comment faire entendre sa voix quand tout le monde s’en tamponne?

Notre avis en un mot (et quelques autres): EMBLÉMATIQUE

Quelle fille n’a jamais pesté sur ses fins de mois difficiles? Quatre copines vont faire des «règles» leur combat, brisant un tabou à l’école, où elles réclament des protections hygiéniques gratuites.

Une belle histoire d’amitié. Emblématique.

 

Jungle Williams/Schneeman, 336 p., 17€

 

 

5Les Tuniques Bleues (T.65)

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
Dupuis -
Le résumé de l’éditeur

Londres 1861. William Russell, journaliste au Times, couvre une grève dans une usine, au grand dam de ses supérieurs qui lui reprochent de se ranger du côté des ouvriers.

Pour se débarrasser de lui, la rédaction du journal l’envoie de l’autre côté de l’Atlantique où la guerre de Sécession fait rage.

En Amérique, dans le camp de l’armée nordiste, le caporal Blutch et le sergent Chesterfield sont chargés d’escorter ce drôle d’observateur anglais, flegmatique et distingué, qui prend des notes sur le champ de bataille en chevauchant une mule.

Notre avis en un mot (et quelques autres): DYNAMIQUE

Sacrilège pour les uns, joli coup de frais pour d’autres, les Beka et Munuera livrent l’entracte avant le dernier scénario de Cauvin dessiné par Lambil.

Un épisode «vu par» intrépide et dynamique, mais qui aurait mérité, pourquoi pas, un album plus touffu.

 

Dupuis «L’envoyé spécial», Munuera/Beka, 56p., 19,95€

 

 

6Shaolin (T.1)

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
Soleil -
Le résumé de l’éditeur

Nuage Blanc n’est pas un apprenti Shaolin comme les autres: il a le pouvoir de conjurer les malédictions. A l’aide de son don, il a le devoir de veiller sur bon nombre d’objets enfermés au Monastère.

Parmi eux la Chambre d’Ambre, qui porte en elle une grande malédiction qui pourrait conduire le pays au désastre.

Lorsque celle-ci est volée par des ninjas, une course contre la montre s’engage pour la retrouver.

Notre avis en un mot (et quelques autres): FLUIDE

Nuage Blanc porte bien son nom: ce jeune apprenti a parfois des absences qui, dans cette Chine médiévale, peuvent coûter cher.

Il semble pourtant être une sorte d’élu, bientôt lancé sur la piste de vilains ninjas.

Une saga qui commence avec efficacité et fluidité, ce qui n’est pas rien, à défaut de se démarquer – jusqu’à présent – par son originalité.

 

Soleil «L’enfant du destin», Di Giorgio/Looky, 48 p., 14.50€.

 

 

7Square Eyes

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
Delcourt -
Le résumé de l’éditeur

Pour la première fois de sa vie, Fin sort du réseau. Quelques mois plus tôt, elle avait inventé un programme si puissant et étrange qu’elle était devenue invincible. Jusqu’à ce qu’elle ne le soit plus. Maintenant, elle est bloquée hors des systèmes virtuels qui contrôlent la société.

Une autre femme vit dans son propre appartement comme si de rien n’était. Fin n’a pas le moindre souvenir de comment tout cela a pu arriver…

Pendant ce temps, des gens disparaissent mystérieusement des rues de la ville et la technologie qu’avait inventé Fin pourrait en être la cause.

Notre avis en un mot (et quelques autres): ENVOÛTANT

Fruit d’une réflexion de 8 ans, l’œuvre d’Anna Mill et Luke Jones nous plonge dans un univers futuriste où rêve et (triste) réalité virtuelle se chevauchent.

Malgré un scénario un peu convenu, Square Eeyes fascine par son graphisme envoûtant.

 

Delcourt Jones/Mill, 256p., 27,95€

 

 

8Ting Tang Sap Sap

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
La Boîte à Bulles -
Le résumé de l’éditeur

Au Burkina Faso, de nos jours: Hippolyte sirote tranquillement une bière en compagnie de sa troupe de comédiens fauchés, quand débarque la merveilleuse Adjaratou.

Il tente une approche vers cette divine créature qui, entre deux plaisanteries sur l’incompatibilité de leurs ethnies respectives, lui lance un défi pour calmer ses ardeurs: s’il arrive à réunir un million de francs CFA sous une semaine, elle l’épousera. Hippo accepte sans hésiter, et se met aussitôt en quête de cet argent.

Pour cela, il élabore différents stratagèmes des plus farfelus aux plus astucieux. Pour cela, il peut compter sur le soutien de sa famille et de ses amis bluffés par sa débrouillardise. Parviendra-t-il à conquérir la belle demoiselle?

Notre avis en un mot (et quelques autres): HUMAIN

Le règne de la débrouille au cœur de l’Afrique de l’Ouest, comme si vous y étiez!

Hermans, Colon et Vinck vous plongent dans improbable romance sous la forme d’un compte à rebours, loin de ce que l’on peut voir à la télé mais tellement humain.

 

La Boîte à Bulles Hermans/Colon/Vinck, 144p., 22€

 

 

9Rages (T.1)

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
Kennes -
Le résumé de l’éditeur

Dans ce pays imaginaire (mais l’est-il tant que cela?) peuplé exclusivement d’animaux, tout oppose le Nord et le Sud jadis en guerre et désormais séparés par un mur infranchissable: le Rideau de Titane.

D’un côté, la dictature, les persécutions; de l’autre, ce qui apparaît comme la Liberté, la Terre promise. Dans cette amère fable politique, Saakhi et Jin, un couple de pandas, cherchent à se réunir.

Mais le monde futuriste d’An-Ahm n’est pas le paradis espéré. La révolution éclate et le destin les porte bientôt à la tête de camps mortellement opposés.

Notre avis en un mot (et quelques autres): DÉSOLÉ

L’ultime scénario de Tome est un Hunger Games animalier dans lequel un panda tente de gagner son accès à un monde meilleur dans l’arène.

Malgré les efforts de son ami Dan au dessin, ce n’est pas ce qu’on préférera retenir de son immense carrière.

 

Kennes «Le rideau de Titane», Tome/Dan, 80 p., 16.95€.

 

 

10Nestor Burma (T.13)

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
Casterman -
Le résumé de l’éditeur

Paris, été 1955. Burma est engagé simultanément par deux clients résidant dans le 14e arrondissement. L’un, Ferrand, un ancien compagnon de captivité pendant la guerre, demande l’aide du détective pour une histoire de cambriolages en série.

L’autre, un riche bourgeois du nom de Gaudebert, veut découvrir qui s’amuse à le faire chanter. À première vue, rien de commun à ces deux affaires.

Pourtant, il n’y a pas de hasard et Dynamite Burma va vite découvrir qu’elles sont en fait liées toutes les deux à la tristement célèbre bande des Rats de Montsouris, un gang de cambrioleurs spécialisés dans les caves parisiennes.

Notre avis en un mot (et quelques autres): MOITE

Deux clients embauchent Burma en même temps. Chantage pour l’un, cambriolages pour l’autre. Le point commun: le gang des Rats de Montsouris.

Un récit épais et moite, comme l’air de Paris en cet été 1955.

 

Casterman «Les rats de Montsouris», Malet/Moynot/Ravard, 64p, 16€

 

 

11Châteaux Bordeaux (T.10)

 

Lupano, Munuera, Tome: voici nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 12 novembre
Glénat -
Le résumé de l’éditeur

Maintenant qu’elle est parvenue à redorer le blason du domaine viticole familial, Alexandra Baudricourt-Noiret s’attaque au marché international et notamment à la vente de ses vins en Chine.

Alors qu’elle revient déçue de son premier voyage d’affaires, les drames ne cessent de s’enchaîner. Entre l’accident d’hélicoptère de Maxime, l’utilisation de pesticides sur ses parcelles bio et l’attaque en justice de ses voisins, Alexandra commence à désespérer.

Ces événements malheureux mettent en péril le travail accompli pendant la première saison de Châteaux Bordeaux. Difficile de croire que cette succession de drames n’est que le fruit du hasard…

Notre avis en un mot (et quelques autres): DURABLE

Début d’un nouveau cycle pour Alexandra, qui a vieilli, mais rien perdu, ni de sa beauté, ni de sa fougue. Et il lui en faudra pour pénétrer le marché chinois, ici au cœur des enjeux.

Un virage bien négocié. Qui a dit que les séries au long cours n’existaient plus?

 

Glénat «Le Groupe», Corbeyran/Espé, 56 p., 14.50€.