article abonné offert

VOLLEY-BALL

Océane Reul (Tchalou, ex-Aubel): « Profitons, tant qu’on peut jouer »

Océane Reul (Tchalou, ex-Aubel): « Profitons, tant qu’on peut jouer »

Océane Reul se sent bien dans son nouveau club. – Eda & S. Gosselin

Alors que la plupart des clubs de volley sont privés de compétition, les Ligues (ex Ligues A, soit le plus haut échelon national du volley) ont obtenu l’autorisation de poursuivre leurs championnats. Une bonne nouvelle pour le Welkenraedtois Sam Fafchamps (VBC Waremme), mais aussi pour deux anciennes joueuses d’Aubel, à savoir nos régionales du Tchalou (Thuillies dans le Hainaut): la Theutoise Maurine Renard et la Thimistérienne Océane Reul. Cette dernière l’avoue: «La situation actuelle est très particulière». Et ce n’est rien de le dire.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 673 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?