article abonné offert

Un immense récif intact au large de l’Australie

Un immense récif intact au large de l’Australie

D’après les observations, le récif mesure à sa base 1,5 kilomètre de large et s’étend sur 500 mètres de haut. -

C’est une découverte étonnante que des scientifiques australiens ont réalisée: un récif corallien de 500 mètres de hauteur.

Au nord-est de l’Australie se trouve la Grande Barrière de corail, une des plus grandes merveilles de la planète. Cet immense parc naturel marin s’est formé il y a plus de 18 000 ans. Il est constitué de coraux qui sont de tailles, de couleurs et de formes différentes et abrite aussi des milliers d’éponges de mer, de mollusques, de poissons, de crustacés… La Grande Barrière est répertoriée au patrimoine mondial depuis 1981.

Un récif impressionnant

Des scientifiques australiens viennent de découvrir un récif isolé de 500 m de hauteur! L’équipe menait une opération de cartographie de la zone grâce à SuBastian, un robot sous-marin.

On savait déjà qu’il existe sept récifs isolés éloignés de la Grande Barrière. Ils avaient été cartographiés dans les années 1800. Mais on n’avait jamais repéré celui-ci. C’est donc une première depuis 120 ans! Le récif est impressionnant aussi car il est en bonne santé. C‘est étonnant puisque l’on sait par ailleurs que le réchauffement climatique (l’eau chaude détruit l’algue qui assure la survie des coraux, voir encadré), la pollution et les maladies menacent la Grande Barrière qui a déjà perdu la moitié de ses coraux en 25 ans.

Le robot SuBastian est descendu jusqu’à 556 mètres pour explorer le plancher marin et la base du récif. Grâce à son bras télécommandé, il a pu récolter des échantillons. Leur étude devrait permettre d’en apprendre plus sur ce récif et la vie qu’il abrite. Peut-être découvrira-t-on des espèces inconnues?

En tout cas, les observations vont se poursuivre jusqu’au 17 novembre.

C’est le même institut, le Schmidt Ocean Institute, qui mène aussi des recherches dans le récif de Ningaloo (au large de la côte ouest de l’Australie). Il y avait repéré un siphonophore (voir photo ci-dessous) de 45 mètres de long, la «créature marine la plus longue jamais observée».

En savoir plus

Le corail n’est ni un végétal ni un minéral. C’est un ensemble de millions d’animaux minuscules, les polypes, qui vivent accrochés ensemble et forment des «squelettes» calcaires.

Le corail vit à moins de 40 m de profondeur dans une eau pure, pour pouvoir capter la lumière. Il grandit de jour en jour et se nourrit de zooplancton (minuscules animaux). Chaque polype abrite des algues microscopiques qui donnent leur couleur au corail.

Le sondage de la semaine