article abonné offert

MALMEDY

Hôpital de Malmedy: « Des patients un peu plus jeunes »

Hôpital de Malmedy: « Des patients un peu plus jeunes »

Romain Rixhon

Cheffe du service infirmier aux soins intensifs du Centre hospitalier Reine Astrid de Malmedy (Chram), Delphine Servaty note que «l’équipe s’est sentie plus vite fatiguée et stressée que lors de la 1re vague».

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 24 des 142 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?