PUBLIREPORTAGE

T.Palm, un acteur de la construction basse énergie qui va plus loin

T.Palm, un acteur de la construction basse énergie qui va plus loin

T-PALM-bloc-chanvre

Aujourd’hui, la conception basse énergie va au-delà des performances énergétiques à atteindre. L’impact environnemental d’un bâtiment concerne également les techniques constructives, les ressources, leur acheminement et les déchets produits. Des notions que certaines entreprises de construction, telles que T.Palm, intègrent désormais dans leurs projets en faisant la part belle aux matériaux et techniques durables.

Ces dernières années, les performances énergétiques des bâtiments ne cessent de s’améliorer. La consommation d’énergie du bâtiment tout au long de sa durée de vie, pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, ou l’électricité domestique, est de plus en plus faible.

L’énergie grise : une notion désormais prise en compte

Si le besoin de réduire la consommation d’énergie primaire des bâtiments est déjà bien assimilé, certains constructeurs, comme T.Palm, ont décidé d’aller plus loin en intégrant dans leurs projets la notion d’énergie grise inhérente aux matériaux et aux techniques constructives sélectionnés.

« On essaye aujourd’hui d’intégrer la notion d’énergie grise. C’est-à-dire l’énergie qu’il faut pour construire le bâtiment. Cela part de l’énergie nécessaire pour produire les matériaux, en tenant compte de l’extraction des matières premières, mais aussi de leur transport et de leur mise en œuvre » explique Jérôme Lemaître, expert chez T.Palm  

Architectes et entrepreneurs commencent donc à prendre l’impact environnemental de leurs ressources en considération pour améliorer la durabilité de leurs projets. Et T.Palm se positionne parmi les pionniers pour l’utilisation de produits peu énergivores dans le secteur de l’entreprise générale de construction.

Une température intérieure constante grâce à la régulation thermique

Bien entendu, pour diminuer durablement l’impact énergétique des bâtiments tout en améliorant leur confort, la notion de régulation thermique est capitale. Elle porte sur l’amélioration de deux aspects grâce à des choix constructifs performants :

- L’inertie thermique qui vise un stockage de la chaleur intérieure produite en journée par le système de chauffage ou les apports solaires afin de la restituer durant la nuit.

- Le déphasage thermique qui vise, en été, à empêcher la chaleur de pénétrer par les murs dans le bâtiment en la stockant dans la masse afin de la restituer vers l’extérieur durant la nuit.

Des matériaux locaux et durables

Pour réduire son empreinte écologique, T.Palm a d’ores et déjà pris le parti de privilégier des produits de constructions locaux.

L’entreprise va désormais un pas plus loin en optant pour l’utilisation de blocs de chanvre de la marque Isohemp, une entreprise belge spécialisée dans la production de matériaux durables pour la construction et la rénovation. Ultra performants en matière de régulation thermique, ils se sont imposés comme une évidence.

Une première maison T.Palm entièrement réalisée en blocs de chanvre et béton fournis par Isohemp est d’ailleurs prévue dans la province du Brabant wallon. Les travaux débuteront en février 2021 et devraient toucher à leur fin d’ici février 2022. Le concept séduit par ailleurs déjà d’autres candidats constructeurs. 

Une enveloppe isolante naturelle et performante

Les blocs de chanvre présentent de nombreux avantages :

– Véritable tampon thermique, ils régulent la température du bâtiment en réduisant considérablement les variations de chaleur et contribuent au maintien d’une température intérieure constante.

– Ils régulent l’humidité grâce à leur capacité de stockage de la vapeur d’eau et offrent ainsi un climat intérieur sain pour les occupants du bâtiment.

– Ils protègent de la pollution sonore en absorbant la majorité des ondes acoustiques.

– Avec une excellente réaction au feu, ils sont sûrs en cas d’incendie et ne dégagent pas fumées toxiques.

– Enfin, cerise sur le gâteau. Entièrement naturels, ils présentent un bilan carbone positif.

C’est pourquoi, pour son projet brabançon, T.Palm a opté pour le système Hempro qui permet une construction 100 % chanvre. Grâce à cette technique, il n’est même plus nécessaire d’utiliser d’autres matériaux isolants.

La mise en œuvre des maçonneries en bloc de chanvre est réalisée par les équipes de maçons formés spécifiquement à cet effet, afin de garantir une pose du produit adéquate.

Impatiente de voir ce projet innovant aboutir, l’équipe de T.Palm continue bien entendu de s’investir dans la recherche de techniques de construction durables. 

Contenu réalisé par notre régie publicitaire