CHIÈVRES

Embardée spectaculaire au rond-point

Embardée spectaculaire au rond-point

Une collision avec l’avion s’est jouée à peu de chose. ÉdA

Une voiture a effectué un tout droit sur le rond-point de l’Avion, samedi soir. À bord, quatre jeunes américains, dont un seul a été légèrement blessé par l’accident.

Samedi peu après 22h, un accident peu banal s’est déroulé à la Chasse Royale à Chièvres, au lieu-dit du rond-point de l’Avion. Un véhicule, de marque américaine, immatriculé au Shape, a effectué un «tout-droit» et pris son envol pour terminer sa course sur le flanc, de l’autre côté du rond-point, après avoir légèrement percuté l’aile et l’empennage de l’avion. Circulant sur la N56 en direction d’Ath, la voiture avait auparavant traversé les infrastructures situées au-devant du rond-point avant d’emboutir le muret de pierre protégeant le socle du Hunter. Une vitesse excessive peut entre autres expliquer l’accident.

À bord du véhicule, quatre jeunes ressortissants américains. Ils s’en sortent avec une belle frayeur puisque seul le conducteur a été légèrement blessé. Avertis par des témoins de passage, les pompiers de Chièvres, de la zone Hainaut Centre, sont intervenus sous les ordres du sergent Dany Van Wielendaele. À leur arrivée, les quatre occupants avaient déjà pu s’extraire de la voiture. Les services de police de la zone Sylle et Dendre sont descendus sur place pour les constats d’usage, accompagnés, comme l’exige la situation, par la police militaire du Shape. Une ambulance du service incendie athois a pris en charge le blessé et l’a emmené au centre hospitalier Epicura d’Ath.

Concernant l’avion, rénové en juillet 2019, il semble que la structure n’ait pas subi de dommages mais le bord de l’aile et l’empennage du Hunter devront être restaurés. L’incertitude demeure quant à la possibilité de trouver les pièces nécessaires pour effectuer les réparations, l’avion datant des années 50-60.