CORONAVIRUS

Des militaires en appui aux hôpitaux liégeois gravement impactés

Des militaires en appui aux hôpitaux liégeois gravement impactés

BELGA

La ministre de la Défense Ludivine Dedonder a donné, vendredi, en coordination avec le SPF Santé publique, son autorisation à l’état-major de la Défense pour appuyer les hôpitaux liégeois gravement impactés par l’épidémie de coronavirus, en plein rebond.

Des militaires seront notamment déployés dans le Centre Hospitalier du Bois de l’Abbaye à Seraing.

«La Défense répond ainsi à la demande des hôpitaux liégeois», a assuré la ministre Dedonder dans un communiqué.

Dès le lundi 2 novembre, seize militaires seront chargés de l’accueil et de la prise en charge des patients dans une aile d’urgence du Centre Hospitalier du Bois de l’Abbaye à Seraing. Vingt-six patients en soins intermédiaires y seront pris en charge. Mais la capacité pourra être étendue jusqu’à 30 lits.

La Défense fournira par ailleurs deux médecins, cinq infirmières et sept ambulanciers. Une ambulance (avec deux ambulanciers à son bord) dédiée au transport de patients ne nécessitant pas de soins-intensifs sera également déployée.

La décision d’octroyer l’appui de la Défense intervient après concertation avec différents médecins responsables des hôpitaux liégeois.