MANGER – BRUXELLES

Le Brussels Beer Challenge passe en mode Covid

Le Brussels Beer Challenge passe en mode Covid

Les sessions de dégustation du Brussels Beer Challenge se dérouleront à Bruxelles dans les conditions adaptées au Covid-19. BELGA

Les organisateurs du Brussels Beer Challenge, l’un des concours de bières de dimension mondiale, ont décidé de maintenir leur événement du 30 octobre au 5 novembre, malgré la crise sanitaire.

Le concours se déroulera toutefois en mode «Covid», avec un jury composé uniquement de dégustateurs belges, qui devront suivre une procédure spécifique, respectant les règles et précautions sanitaires élémentaires.

Dès ce vendredi, la cinquantaine d’experts belges ou vivant en Belgique participeront à des sessions de dégustation organisées en petits groupes. Elles seront étalées sur plusieurs jours et chaque membre du jury dispose d’un espace individuel de dégustation lui permettant d’évaluer les bières «de manière intègre et professionnelle», indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Plus de 1.500 bières venant des quatre coins du monde leur seront soumises, tout au long de deux semaines de dégustations, qui permettront de décerner les précieuses médailles. Malgré le contexte sanitaire actuel, le nombre de bières en compétition reste comparable à celui de l’année précédente, ce qui témoigne de l’importance de l’événement pour le secteur brassicole belge et international, soulignent les organisateurs.

Au vu des bières inscrites au concours, ils constatent d’ores et déjà les grandes tendances qui marquent la production brassicole en 2020. En dehors des classiques et populaires Pils ou Lager, les catégories Triple, Saison et Blanche, ainsi que les nombreuses variantes de IPA (India Pale Ale) restent manifestement à la mode en Belgique et dans de nombreux autres pays.

À Bruxelles plutôt qu’à Hasselt

Le succès des bières davantage marquées par le houblon (Hoppy Lager, Hoppy Blond) confirme une tendance qui succède depuis plusieurs années à la mode des bières sucrées.

Phénomène plus récent: l’apparition de bières baptisées NEIPA (New England India Pale Ale), moins houblonées que les IPA et marquées par une «explosion fruitée» comparable aux jus de fruits, notent encore les responsables du BBC.

Quant aux bières sans ou pauvres en alcool, elles poursuivent leur percée avec 14 millions d’hectolitres brassés en Europe en 2019, soit 40% de plus que l’année précédente.

Fidèle à sa tradition itinérante, cette 9e édition du Brussels Beer Challenge devait se tenir à Hasselt. Mais, crise sanitaire oblige, les sessions de dégustation se dérouleront à Bruxelles dans les conditions adaptées au Covid-19.

Les résultats du concours seront proclamés fin novembre, à l’occasion d’une cérémonie virtuelle.