CORONAVIRUS

Ordinateurs dans les écoles: la FWB consacre 10 millions

Ordinateurs dans les écoles: la FWB consacre 10 millions

Chlorophylle – Fotolia

La décision de suspendre les cours en présentiel dans le secondaire a imposé d’accélérer la mise en œuvre de cette stratégie numérique.

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a débloqué 5 millions d’euros supplémentaires dans le cadre de sa stratégie numérique. Le budget passera de 20 millions à 25 millions d’euros, dont 10 millions consacrés à l’acquisition en urgence d’ordinateurs par les écoles secondaires, a annoncé jeudi le ministre-président, Pierre-Yves Jeholet.

La décision de suspendre les cours en présentiel dans le secondaire a imposé d’accélérer la mise en œuvre de cette stratégie numérique.

Afin de permettre aux écoles secondaires d’acquérir un stock d’ordinateurs correspondant à au moins 5% de leur population scolaire, les pouvoirs organisateurs recevront une subvention calculée sur la base d’un montant de 500 euros par ordinateur. Une école de 1.000 élèves recevra ainsi une subvention de 25.000 euros pour se constituer un stock d’ordinateurs. Il appartiendra à l’établissement de définir les modalités de mise à disposition des élèves qui n’ont pas le matériel leur permettant de suivre correctement l’enseignement à distance.

Par ailleurs, le 12 novembre, le ministre de la Fonction publique, Frédéric Daerden, présentera le modèle de cahier des charges qui sera mis à la disposition des écoles afin de permettre aux parents de louer ou acheter un ordinateur pour les enfants qui sont entre la 3e et la 7e secondaire. La Fédération versera une indemnité de 25 euros par an pendant trois ans ou 18,75 euros pendant 4 ans à la société avec laquelle le parent se sera engagé à louer un ordinateur. En cas d’acquisition, l’indemnité sera de 75 euros. Un complément financier sera également versé pour compenser la réduction accordée aux parents en situation de précarité.

«Aujourd’hui, la situation sanitaire et le recours à l’enseignement à distance nous obligent à accélérer fortement le tempo. Avec ces décisions, ce seront donc plus de 20.000 ordinateurs qui pourront être acquis, en urgence, afin d’aider prioritairement les élèves qui ne disposent pas de matériel informatique», a souligné M. Jeholet.