GRAND-DUCHÉ

Les hôpitaux Robert Schuman (Grand-Duché) renoncent aux infirmiers belges

Les hôpitaux Robert Schuman (Grand-Duché) renoncent aux infirmiers belges

Grosse décision du côté des hôpitaux Robert Schuman au Grand-Duché de Luxembourg, qui suspendent le recrutement de personnel infirmier français, allemand, mais aussi belge. Photo News

Grosse décision du côté des hôpitaux Robert Schuman au Grand-Duché de Luxembourg, qui suspendent le recrutement de personnel infirmier français, allemand, mais aussi belge.

Une information révélée par RTL Luxembourg et reprise par nos confrères de TV Lux hier.

Le directeur général des hôpitaux Robert Schuman, Claude Schummer, a affirmé que la majorité du personnel venait entre autres de Belgique. Il a également expliqué qu’il fallait rester prudent et qu’ils risquaient d’avoir des problèmes en cas de réquisition par les pays limitrophes ou en cas de fermeture des frontières.

«On nous a dit d’éviter tout nouveau recrutement à l’étranger mais aussi de veiller à nous débrouiller avec le personnel en place», dit-il.

L’intercommunale Vivalia, qui a vu une quarantaine d’infirmières partir vers le Grand-Duché de Luxembourg rien que cette année, soit entre 20 et 25 % de plus que l’an dernier, apprécie le geste.

Notons que les hôpitaux Robert Schuman, répartis en trois implantations, emploient 2200 personnes. Ils pourraient faire appel à des infirmiers en pré-pension ou encore réorienter le personnel administratif.

Nous reviendrons plus longuement sur cette nouvelle mesure dans notre journal de ce vendredi 30 octobre.