article abonné offert

MOUSCRON

Le dilemme des SDF face au couvre-feu

Le dilemme des SDF face au couvre-feu

L’accueil de sans-abri n’est pas suffisant à Mouscron, selon la conseillère Rogghe. Pour l’échevin Mispelaere, la difficulté de trouver des éducateurs en plus de locaux se pose. Com.

L’abri de nuit peut accueillir neuf personnes. Elles sont tirées au sort en cas d’afflux. Et en cas de couvre-feu, comment fait-on?

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 27 des 365 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?