MOLENBEEK

WoonBox: 10 maisons modulaires dans un bâtiment vide de Molenbeek

WoonBox: 10 maisons modulaires dans un bâtiment vide de Molenbeek

Les WoonBox sont de véritables maisonnettes construites dans des bâtiments inoccupés, comme ces bureaux vides de Molenbeek. Samenlevingsopbouw Brussel

Un village de dix «WoonBox», système modulaire permettant de construire des logements dans des bureaux ou bâtiments inoccupés, va être construit à Molenbeek. 34 personnes y seront logées.

Les travaux préparatoires à la construction d’un village de dix «WoonBox», un système de construction modulaire permettant de construire des logements de qualité dans des bâtiments (de bureaux) inoccupés, ont démarré mardi sur le site de Cinoco, à Molenbeek. À partir du 1er décembre, l’ASBL Samenlevingsopbouw Brussel veut pouvoir y accueillir 34 personnes. Il s’agit d’un projet de logement temporaire combiné à un accompagnement social, dans l’attente de la construction de la nouvelle école secondaire Egied Van Broeckhoven.

Grâce à l’accord du propriétaire d’un immeuble vide dans la rue Pierre van Humbeek, près de la Gare de l’Ouest, ce projet pilote d’un an et demi a maintenant pu être lancé. Les dix modules résidentiels qui y sont actuellement construits accueilleront 34 personnes qui se trouvent actuellement dans une situation de logement précaire.

+ PHOTOS | Be-Module : bureaux démontables et remontables à l’infini pour occuper les bâtiments vides

Ces personnes ont été soigneusement sélectionnées par les partenaires sociaux du projet et consistent en un groupe diversifié de, entre autres, jeunes vivant seuls, mères célibataires touchées par la violence domestique ou familles en situation de pauvreté. Dans le cadre du projet, chaque famille reçoit également des conseils individuels dans son parcours intensif pour franchir une nouvelle étape dans sa vie. Les «locataires» des WoonBoxen ne contribuent qu’aux coûts. D’ici la fin du projet, ils sont censés avoir trouvé eux-mêmes un nouveau logement.

Pour l’ASBL Samenlevingsopbouw Brussel, ce projet est aussi un exemple d’utilisation durable des espaces vacants dans la capitale. Grâce à un système de construction modulaire composé de panneaux et de colonnes standard, une unité d’habitation peut être construite de façon économique et qualitative en quelques jours seulement, vante-t-elle.

Le gouvernement flamand a mis à disposition 384.651 euros pour ce projet via le Fonds flamand de Bruxelles, tandis que la Région bruxelloise y a investi 198.474,21 euros.