CORONAVIRUS

Le centre de test de Schaerbeek s’installera sur le terrain indoor du Crossing

Le centre de test de Schaerbeek s’installera sur le terrain indoor du Crossing

La salle du Crossing accueillera le centre de test de Schaerbeek, l’un des points stratégiques de la CoCom pour atteindre 9.000 tests quotidiens à Bruxelles. Google Street View

La Bourgmestre de Schaerbeek annonce que le centre de dépistage que la commune accueillera sera installé sur le terrain indoor du Crossing. Le CHU Brugmann et la Croix-Rouge seront à la manœuvre d’ici 2 semaines.

La Bourgmestre FF de Schaerbeek Cécile Jodogne annonce ce 28 octobre que le Collège de la Cité des Ânes vient d’approuver la mise à disposition le terrain indoor du Crossing qui a été retenu pour accueillir un nouveau centre de testing covid.

Ce choix a été effectué «étant donné le volume des lieux et l’espace disponible, la facilité d’accès et les possibilités de parking, la possibilité de gérer facilement le flux de circulation des personnes à tester, l’espace disponible pour les équipes sur place et pour le matériel», détaille un communiqué du cabinet de la Bourgmestre DéFI.

Cette annonce intervient alors que 7 centres de test doivent être déployés à Bruxelles, selon la stratégie régionale: un «village test» sur chaque point cardinal de la capitale (Nord au Heysel, Sud à Albert, Est à Mérode et Ouest à Anderlecht à un endroit non encore déterminé), ainsi que 3 autres centres dans les quartiers denses. C’est à cette catégorie qu’appartient le centre annoncé à Schaerbeek. Les deux autres sont situés à Pachéco (clinique Saint-Jean, déjà ouvert) et à Molenbeek. L’objectif avoué: passer à 35.000 tests par semaine en ce mois d’octobre et finalement au plus vite à 63.000 tests hebdomadaires, soit 9.000 par jour.

Au Crossing, c’est la Croix-Rouge et le CHU Brugmann qui seront à la manœuvre. Il a fallu deux mois à la commune pour monter le projet main dans la main avec la CoCom. Le centre, «qui ne sera évidemment pas réservé qu’aux Schaerbeekoises et Schaerbeekois», devrait être opérationnel «d’ici 2 semaines», à raison de 6 jours par semaine. Il doit être actif jusqu’au printemps 2021, «en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des accords des différentes parties», prévient la Commune.

L’instauration d’un centre de dépistage en son sein est une demande que la Commune de Schaerbeek défend depuis l’été.