FOOTBALL

Champions League: le Real arrache un nul à Mönchengladbach dans le temps additionnel, Eden Hazard de retour

Champions League: le Real arrache un nul à Mönchengladbach dans le temps additionnel, Eden Hazard de retour

Eden Hazard (en blanc) a fait son retour sur la pelouse et est passé tout près d’inscrire un but. AFP

Le Real Madrid a arraché dans le temps additionnel un nul 2-2 à Mönchengladbach mardi en Ligue des champions, après avoir été mené 2-0 jusqu’à la 87e minute.

Karim Benzema, d’un retourné acrobatique dans la surface (87e), et Casimiro à la troisième minute du temps additionnel ont répondu à un doublé du jeune espoir français Marcus Thuram, et sauvé la Maison blanche d’une nouvelle humiliation dans la compétition reine.

Après le nul 0-0 entre le Schakhtar Donetsk et l’Inter Milan, ce nul laisse cependant le Real en dernière position du groupe avec un seul point. Donetsk est en tête avec 4 pts, M’Gladbach et l’Inter suivent à deux longueurs.

Les jours à venir risquent donc d’être difficiles pour Zinédine Zidane, dont les trois titres consécutifs en Ligue des champions (2016, 2017, 2018) semblent désormais bien loin.

Car après un début de saison mitigé, le Real et son entraîneur avait grand besoin de redresser la barre.

«On sait l’importance qu’a ce match après la défaite contre Donetsk», avait mis en garde l’expérimenté milieu de terrain international allemand Toni Kroos (30 ans, 100 sélections): «On a déjà de la pression sur nous. Ce match, ce n’est rien d’autre qu’une finale».

Boxeur sans punch

Mais quel Real allait-on voir dans le huis clos de Mönchengladbach? L’équipe déboussolée et apathique, orpheline de son capitaine Sergio Ramos, défaite 3-2 à domicile en Ligue des champions par le Shakhtar Donetsk une semaine plus tôt? Où le bloc conquérant vainqueur 3-1 du clasico à Barcelone samedi, cette fois avec Ramos?

En quête de certitudes, Zidane avait reconduit l’équipe gagnante du clasico, à l’exception de Nacho, blessé, qui cédait sa place à Lucas Vasquez sur la droite de la défense à quatre. Rodrygo et l’ancien ballon d’or Lucas Modric, entrés en deuxième période à Barcelone, retrouvaient le banc.

Le Real n’a pas été apathique, mais plutôt semblable à un boxeur sans punch. L’équipe a très longtemps tourné autour de son adversaire, l’a harcelé sur des combinaisons brillantes souvent initiées par Benzéma, a obtenu en première période cinq corners où Ramos et Varane ont essayé de mettre la tête, mais elle s’est finalement montrée incapable de porter les coups qui font mal.

Bilan à la pause: sept tirs au but pour le Real, contre un seul pour Mönchengladbach. Mais 1-0 pour les Allemands!

À la 33e minute, Marcus Thuram, le fils de Lilian Thuram, a marqué à 23 ans son premier but en Ligue des champions, d’un tir puissant à la reprise d’un bon service de son compatriote Alassane Pléa.

Zidane réagit tardivement

Au retour des vestiaires, le Real a tenté de passer la vitesse supérieure, et les actions dangereuses se sont multipliées sur le but de Yann Sommer. Mais les Merengue pêchaient constamment au moment de la dernière passe.

À la 58e minute, Thuram dans la surface a récidivé (2-0), profitant d’un mauvais placement de la défense. Et deux minutes plus tard, Courtois a évité le naufrage en sauvant in extremis devant Pléa.

À 2-0, Zidane a réagi tardivement, en faisant entrer à la 70e minute Luka Modric et Eden Hazard. Le Belge, recrue star de l’été 2019 à 115 millions d’euros, était de retour dans le groupe, après être venu à bout d’une longue blessure musculaire à la cuisse.

Mais il n’avait pas rejoué en compétition depuis le 8e de finale retour de Ligue des champions perdu par les Merengues sur le terrain de Manchester City (1-2, 2-1) en août.

Le capitaine des Diables rouges, sur un centre de Benzema, a placé un ballon dans le petit filet (73e) qui a fait trembler le Borussia.

Le sort du match s’est finalement joué dans les dernières minutes. Le Real s’est évité une défaite, mais Zidane n’a certainement pas encore assuré son avenir sur le banc.