article abonné offert

WAREMME

CPAS: le «pic» de la crise sociale est encore devant nous

CPAS: le «pic» de la crise sociale est encore devant nous

C’est la première fois de son histoire que la Ville de Waremme et ses élus assurent le conseil communal à domicile. -

À cause de la pandémie, la crise sociale qui s’annonce n’augure rien de réjouissant, à Waremme comme ailleurs. Mardi soir, le CPAS waremmien faisait un premier bilan.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 892 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?