Fin du «calvaire» entre Chaineux et Lambermont: la trêve sur nos routes?

Fin du «calvaire» entre Chaineux et Lambermont: la trêve sur nos routes?

Le trafic entre Chaineux et Lambermont n’est plus qu’un mauvais souvenir. ÉdA Philippe Labeye

Peut-on espérer quelques mois d’accalmiesur les autoroutes de la région verviétoise?

Depuis aujourd’hui, plus de raison de pester dans sa voiture comme cela a été le cas pour beaucoup d’automobilistes excédés depuis la mi-septembre par les bouchons sur l’autoroute E42/A27 entre Chaineux et Lambermont et ce, dans les deux sens de circulation. Après un mois et demi de travaux, le chantier de réhabilitation du revêtement est bouclé, on circule désormais selon les conditions habituelles et les automobilistes reprennent le cours normal de leur vie. Mais jusqu’à quand? On ne peut rien promettre du côté de la Sofico, gestionnaire du réseau routier wallon. «On peut évidemment toujours croiser un chantier sur sa route» dans l’arrondissement de Verviers ou ailleurs, commente la porte-parole Héloïse Winandy. Jusqu’au printemps prochain, on peut en tout cas espérer une trêve des chantiers de grande envergure. «L’hiver n’étant pas propice à ce type de chantier», aucun n’est prévu sur les axes autoroutiers de la région vervétioise, au moins jusqu’au printemps. «Il peut y avoir des travaux d’entretien évidemment pour assurer un réseau routier sécurisant et confortable» mais rien au niveau de la réhabilitation de grande ampleur et en profondeur. Dès que le climat le permettra par contre, les chantiers risquent bien de reprendre de plus belle… Quant à savoir lesquels précisément et à quels axes autoroutiers la Sofico s’attaquera, le cabinet de la mobilité du ministre Philippe Henry (Écolo) devra se positionner dans le courant du mois de novembre. Parmi les chantiers programmés à long terme dans le dernier Plan mobilité et infrastructures, qui liste les projets du gouvernement wallon jusqu’en 2026, sur nos autoroutes, on peut d’ores et déjà s’attendre à la réhabilitation du tronçon Laboru-Polleur (A27). En 2021? «On ne sait pas encore dire», conclut la porte-parole de la Sofico Héloïse Winandy.