PÉRUWELZ

Bientôt la fin des travaux sur l’E42 à Péruwelz

Bientôt la fin des travaux sur l’E42 à Péruwelz

Quatorze kilomètres du chantier vont être dégagés d’ici la semaine prochaine. Com.

Le chantier en cours sur l’autoroute E42 à hauteur de Péruwelz touche à sa fin. Dès le 2 novembre, seuls 2 km seront encore en travaux autour de l’échangeur de Vaulx.

Le chantier visant à réhabiliter sur 16 kilomètres le revêtement de l’autoroute E42/A16 à hauteur de Péruwelz, en direction de Tournai touche à sa fin. À partir du 2 novembre prochain, la signalisation ne subsistera que sur environ 2 kilomètres situés à hauteur de l’échangeur de Vaulx.

Cette signalisation permettra d’achever des opérations supplémentaires sur un pont supportant l’autoroute à hauteur de Vaulx.

Sur cette portion, comme pendant le reste du chantier: une seule voie est maintenue en direction de Tournai avec une vitesse limitée à 70 km/h et deux voies sont maintenues vers Mons, avec une vitesse limitée à 90 km/h.

La suite des opérations

Par ailleurs, à partir du 2 novembre, toutes les bretelles des échangeurs actuellement impactés seront également libérées à l’exception de la sortie de l’autoroute via l’échangeur n° 32 «Vaulx» pour les usagers circulant vers Tournai. Cette dernière restera fermée jusqu’à la libération des deux kilomètres sur l’autoroute.

Dès ce moment, l’accès n° 32 «Vaulx» à l’autoroute en direction de Tournai sera également fermé pour une durée d’une semaine afin de permettre sa réfection.

Le chantier devrait être terminé aux alentours de la mi-novembre.

Ce chantier, qui a débuté le 24 août dernier, vise à réhabiliter le revêtement de l’autoroute E42/A16 à hauteur de Péruwelz, depuis l’échangeur n° 29 «Péruwelz», jusqu’à l’échangeur n° 32 «Vaulx», soit sur environ 16 kilomètres.

La réfection porte uniquement sur les voies vers Tournai. Les 4 échangeurs compris sur ce tronçon (29 «Péruwelz», 30 «Maubray», 31 «Antoing», 32 «Vaulx») sont également réhabilités en direction de Tournai.

Ces travaux sont financés par la SOFICO, dans le cadre de son Plan de relance des chantiers (auto)routiers approuvés en juillet dernier, pour un budget de près de 7 500 000€ HTVA. Ils sont réalisés en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO: le SPW Mobilité et Infrastructures.