PEPINSTER

Ancien photographe du Jour, Jean Deblond est décédé

Ancien photographe du Jour, Jean Deblond est décédé

Jean Deblond, photographié appareil à la main. Archive ÉdA

Il avait été photographe-reporter pour Le Jour. Jean Deblond s’en est allé à l’âge de 89 ans, vendredi.

L’homme est parti depuis la maison de repos de Pepinster, où il résidait désormais. À 89 ans et après 50 ans de carrière dans la photographie de presse, Jean Deblond est décédé.

Par son expérience, il était devenu une vraie mémoire de l’histoire régionale.

Il avait sillonné les activités du monde verviétois, sous toutes ses facettes, avec son appareil photo et son calepin à une époque où les télévisions locales et internet n’existaient pas. Imaginez donc!

«Sa prédilection pour le monde de la presse est quasi innée puisque, dès l’âge de trois ans, il évolue dans l’univers de la librairie papeterie familiale à Ensival», écrivait à l’occasion de son 80e anniversaire notre regretté collègue Yves Hurard.

La belle histoire entre Jean Deblond et Le Jour débute en 1949, dans les locaux de la place du Martyr. Un 14 février: était-ce un signe? En tout cas, il sera fidèle à «son» journal jusqu’en 1986, y connaissant la plupart des grandes mutations du siècle dernier. Ses premières photographies illustraient des reportages touristiques. Il était devenu photographe-reporter à temps plein au fil des ans, après être passé par plusieurs services du Jour, dont la publicité.

Ensuite, Jean Deblond avait collaboré à Hebdolaine puis à La Vie Spadoise, jusqu’à Pâques 1995, lorsqu’il avait mis un terme à sa carrière.