VELAINES

Covid: L’école Saint-Louis de Velaines fermée durant trois semaines

Covid: L’école Saint-Louis de Velaines fermée durant trois semaines

-Com

Si la situation est maîtrisée dans les établissements cellois, qui ne devront pas fermer leurs portes, c’est plus alarmant à l’école de Velaines où 25% des élèves ont contracté le Covid ou sont en quarantaine.

Si certaines communes comme Mouscron et Pecq ont ordonné la fermeture de toutes leurs écoles, d’autres adoptent des mesures plus ciblées sur base de leur réalité (sanitaire) de terrain. C’est notamment le cas à Celles-en-Hainaut où les autorités, en concertation avec les directions d’écoles, ont décidé de laisser les apprentissages se poursuivre normalement dans les établissements scolaires.

En revanche, compte tenu de l’apparition de nombreux cas de contamination ou de suspicion Covid, l’école Saint-Louis de Velaines doit fermer ses portes dès ce lundi jusqu’au 13 novembre inclus. Plus de 25% des enfants sont actuellement touchés par le virus ou sont en quarantaine.

Pas de fermeture totale mais un protocole

Dans un courrier adressé aux parents, le bourgmestre cellois Michaël Busine se dit conscient de l’émoi qu’une telle décision de fermeture peut susciter auprès des parents et enseignants des autres écoles de l’entité. «Avec les directions des écoles libres d’Escanaffles, Celles et Velaines et du réseau communal (Escanaffles et Pottes), un accord a été trouvé afin de mettre en place un protocole spécifique basé sur l’évolution sanitaire et structurelle des établissements.

Si la situation épidémiologique devient préoccupante au sein d’une école et sur avis préalable du service de promotion de la santé, elle devra fermer ses portes complètement, le temps nécessaire. Si l’encadrement ainsi que la qualité de l’enseignement ne peuvent plus être assurés en raison d’un nombre important d’absences, une cellule de crise sera convoquée par la direction, en présence du pouvoir organisateur et du bourgmestre. Ils décideront ensemble des mesures à prendre pour se prémunir d’un quelconque dysfonctionnement.»

La Commune assure rester attentive à l’évolution de la situation dans toutes les écoles et justifie encore sa position (ne pas fermer toutes les écoles) par le fait «qu’il aurait été difficile d’appliquer une fermeture totale de toutes nos implantations, et ce alors que la situation est maîtrisée et le nombre de cas limité voire nul dans trois des cinq établissements de l’entité.»