Quel ramdam sur FB !

EdA

Pour ceux et celles qui l’ignoreraient encore, le Ramdam, c’est le «festival du film qui dérange…» Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’édition 2021 semble déjà déranger pas mal de monde alors qu’elle n’a pas encore vraiment débuté.

Elle a tout au plus été présentée ce jeudi à Imagix lors d’une soirée qui n’aura, en raison des règles sanitaires en vigueur, était suivie «que» par 600 spectateurs alors qu’en temps normal, ils auraient été au moins trois fois plus nombreux à y participer. Rien que cette soirée déjà suscite un flot de commentaires, pas toujours sympathiques, voire même souvent haineux envers les organisateurs, de la part de facebookiens s’érigeant experts en santé covidienne et usant de la souris pour dispenser leurs connaissances du virus apprises sur Wikipedia. Allant jusqu’à accuser ceux et celles qui eurent «l’inconscience» de se rendre à cette soirée d’être demain, les mêmes qui encombreront les urgences de nos hôpitaux. Pour que les choses soient bien claires, les spectateurs de cette soirée ramdamesque avaient été convoqués par bulles à des heures différentes et ont été dispatchés dans trois salles distinctes. Les séances ne débutaient pas toutes en même temps. Les différentes bulles familiales, sociales, intimes… se voyaient attribuer des sièges numérotés et étaient séparées les unes des autres par deux sièges (soit bien plus que les 1,5 m recommandés). La sortie de la salle s’effectuait dans le calme, rangée par rangée. De plus, il était interdit de boire ou de manger dans les salles de manière à ne pas devoir ôter le masque. Bref, les règles sanitaires étaient respectées à la lettre. Maintenant, si ces dernières devaient encore changer – nous ne sommes plus à une révision près – il est clair que les «ramdamiens» s’adapteront…



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos
-->