WOLUWE-SAINT-PIERRE

«Un paquebot disproportionné de 16m de haut et 1.000m²»: Woluwe-Saint-Pierre promet de tout faire contre le projet immobilier de l’ambassade de Chine

«Un paquebot disproportionné de 16m de haut et 1.000m²»: Woluwe-Saint-Pierre promet de tout faire contre le projet immobilier de l’ambassade de Chine

L’ambassade de Chine veut construire un immeuble de 21 appartements. BELGA

La commission de concertation de Woluwe-Saint-Pierre a rendu un avis défavorable au projet d’un immeuble de 21 appartements par l’ambassade de Chine. Le projet est jugé «totalement disproportionné».

La commission de concertation de Woluwe-Saint-Pierre a rendu un avis défavorable au projet de construction d’un immeuble de 21 appartements par l’ambassade de Chine dans l’avenue Bois du Dimanche, a annoncé la commune bruxelloise jeudi soir. Le projet est jugé «totalement disproportionné».

«Ce projet est démesuré. C’est un paquebot de 16 mètres de haut et de 1.000m² au sol! Il ne cadre absolument pas avec le quartier fait de maisons unifamiliales dans un environnement verdoyant», a souligné le bourgmestre, Benoît Cerexhe. «Aucun particulier ou privé ne recevrait l’aval régional s’il introduisait une telle demande. Sauf qu’ici il s’agit de l’ambassade de Chine et que cela induit de fortes pressions sur la Région. Du point de vue de la commune, les choses sont très claires: nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir, aux côtés des riverains, pour que ce projet ne passe pas».

Le projet est destiné à héberger le personnel et les visiteurs de l’Ambassade de Chine. Outre la construction de l’immeuble, il prévoit 28 places de parking sous-terrain, le tout nécessitant la démolition d’une maison familiale 4 façades, l’abattage de 28 arbres, la destruction d’un vaste espace verdurisé et une proximité bien trop importante avec les riverains, ajoute la commune.

Une pétition contre ce projet a recueilli la signature de 1.500 personnes.