BELGIQUE

Coronavirus: «La semaine qui est devant nous sera particulièrement cruciale»

Dans la foulée du comité de concertation qui a annoncé de nouvelles règles, le centre de crise a fait le point sur les derniers chiffres de l’épidémie de coronavirus dans notre pays.

«Le nombre d’infections et d’hospitalisations continue d’augmenter sur tout le territoire. Bruxelles et la Wallonie sont actuellement, en Europe, les régions les plus touchées. On sait que la situation est plus particulièrement alarmante en ce qui concerne la province de Liège», a expliqué Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral dans la lutte contre le coronavirus.

Récemment, la barre des 10.000 nouvelles infections par jour a été franchie plusieurs fois, avec même des pics au-dessus des 13.000, portant la moyenne des cas détectés par jour à 10.000 en moyenne sur la dernière semaine.

«Cela représente une augmentation de 69% par rapport à la période précédente. Les chiffres doublent tous les 8 à 9 jours. On s’attend à dépasser le cap des 20.000 nouveaux cas/jour la semaine prochaine», précise Yves Van Laethem.

«Cela signifie qu’un pourcent des Belges serait contagieux à tout moment», ajoute-t-il.

Ce sont toujours les gens dans la vingtaine qui représentent le premier groupe en importance, selon la diapositive montrée au cours de la conférence.

Coronavirus: «La semaine qui est devant nous sera particulièrement cruciale»
-

«Actuellement, la moitié des cas ont plus de 37 ans. Cet âge augmente. Mais ce qui nous inquiète c’est l’augmentation tout à droite, chez les plus de 70 ans et les plus de 90 ans», complète le porte-parole. «Il y a un doublement tous les 7 jours pour le premier groupe et tous les 5 jours pour les plus de 90 ans».

Ce groupe plus âgé, par rapport à ce qu’il représente en pourcentage dans la population, est le 2e le plus touché après les 20-29 ans.

La répartition géographique des nouveaux cas montre une augmentation plus forte actuellement en Flandre occidentale et orientale, ainsi que dans le Limbourg.

«C’est aussi le fait que ces dernières semaines, c’est là que les chiffres étaient plus petits, l’augmentation apparaît donc comme plus importante», nuance le docteur.

Coronavirus: «La semaine qui est devant nous sera particulièrement cruciale»
-

En nombre absolu, ce sont toujours Liège (1954 cas), le Hainaut (1691) et Bruxelles-Capitale (1525) qui inquiètent avec le plus de cas.

Les hospitalisations doublent également tous les 8 à 9 jours. Les mêmes régions sont les plus touchées par l’augmentation.

Aux soins intensifs, on est à 573 lits occupés par des patients «covid».

«La semaine qui est devant nous sera particulièrement cruciale dans la sauvegarde de notre capacité hospitalière», prévient le porte-parole. «Rester à la maison peut sauver des vies. C’est un slogan déjà utilisé il y a 100 ans, lors de la grippe espagnole».

Ce lundi, il y a eu 49 décès. En moyenne, on déplore 35 décès par jour actuellement (+55% par rapport la dernière période de 7 jours).

«La plupart des décès ont lieu à l’hôpital. Environ 4 décès sur 10 sont des patients qui proviennent de maison de repos. C’est un peu moins que lors de la première vague, où cette population représentait 6 décès sur 10», ajoute Yves Van Laethem.

Sur un autre graphique, présentant le nombre de cas pour 1000 résidents de maison de repos, on voit les chiffres de la Wallonie qui ont explosé. Mais la hausse est générale, avec une légère stabilisation à Bruxelles.

Coronavirus: «La semaine qui est devant nous sera particulièrement cruciale»
-

Quelque 33% des maisons de repos wallonnes ont eu au moins un cas de Covid-19 confirmé dans leurs murs au cours de la dernière semaine.