ANDERLECHT

Retour aux 2 bandes dans chaque sens boulevard Sylvain Dupuis: piste cyclable supprimée

Retour aux 2 bandes dans chaque sens boulevard Sylvain Dupuis: piste cyclable supprimée

On revient à la situation à 2 fois 2 bandes au boulevard Sylvain Dupuis. Mais le stationnement en direction du Ring et du Westland sera supprimé pour une piste cyclable. Google Street View

La piste cyclable aménagée d’urgence en sortie de confinement sur le boulevard Sylvain Dupuis va être abandonnée. Congestion et plaintes des riverains, navetteurs et commerçants ont poussé à une autre solution.

C’est un des points noirs du nouveau réseau de pistes cyclables mis en place lors du déconfinement: depuis qu’une bande y était réservée aux vélos, taxis et bus, le boulevard Sylvain Dupuis, à Anderlecht, était englué du matin au soir. C’est ce qu’écrit la DH.

Ce 21 octobre, riverains, travailleurs du Westland Shopping Center et automobilistes habitués ont appris par voie de visioconférence que la Région allait faire marche arrière dans ce quartier, qui est aussi l’une des entrées majeure vers Bruxelles depuis le ring ouest et le Pajottenland.

Les adaptations à venir sont en fait un retour à la situation initiale de deux fois deux bandes. Cependant, les places de stationnement seront supprimées en direction du Ring: c’est là que la Région entend implanter la piste cyclable bidirectionnelle. Ces aménagements seront réalisés rapidement.

Les principales critiques reposaient sur les embouteillages continuels, mais aussi un report du trafic de transit dans les rues adjacentes. En septembre, la Commune avait d’ailleurs adressé une demande pour l’abandon du dispositif, forte d’une pétition signée par les riverains et utilisateurs du boulevard. «Ce projet, de par la congestion automobile qu’il provoque sur le boulevard Sylvain Dupuis, porte atteinte à la qualité de vie des riverains du quartier, par les reports de trafic automobile dans des rues résidentielles qu’il engendre», observait alors le Collège.

De son côté, la Ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt a assuré que les monitorings de Bruxelles Mobilités continueraient concernant ce second plan pour le quartier.