FOOTBALL

Ligue des champions: Romelu Lukaku marche sur l’eau

Ligue des champions: Romelu Lukaku marche sur l’eau

Romelu Lukaku (Inter Milan) s’est offert un doublé, ce mercredi soir en Ligue des champions. Photo News

Plus rien n’arrête le Diable rouge, encore auteur d’un doublé qui a permis à l’Inter Milan de sauver un point face au Borussia Mönchengladbach en Ligue des champions.

Romelu Lukaku respire la grande forme. Le Diable rouge l’a encore prouvé ce mercredi soir, en inscrivant un doublé lors du partage de l’Inter Milan face au Borussia Mönchengladbach (2-2).

Auteur de six buts en cinq rencontres toutes compétitions confondues cette saison, l’attaquant belge peut même se targuer d’avoir marqué lors de ses neuf dernières sorties en Coupe d’Europe (Ligue des champions et Ligue Europa), avec onze réalisations à la clé! Incroyable, même si la soirée de «Big Rom» n’a pas été bonne d’un point de vue collectif. Au même titre que celle de Thibaut Courtois et Yannick Carrasco.

 

 

Courtois et le Real en plein doute avant le Clasico

Le Real Madrid avait-il déjà la tête au Clasico? Possible. Toujours est-il qu’à quelques jours de recevoir Barcelone en Liga (samedi 16h), les Merengue ont cochonné leur entrée en matière en Ligue des champions, en s’inclinant à domicile face au Shaktar Donetsk (2-3).

Leur second revers de rang après celui enregistré en championnat face à Cadix, ce qui en dit long sur la petite tempête qui sévit en ce moment du côté de Madrid. Au grand dam d’un Courtois qui fait pourtant tout pour atténuer l’intensité des bourrasques subies actuellement par ses couleurs.

Ce mercredi soir, le gardien belge a encore sorti quelques arrêts de grande classe. Mais il n’a pu empêcher les trois goals encaissés par sa formation au cours d’une première mi-temps totalement indigente. Voilà qui devrait encore renforcer l’impatience des supporters madrilènes de revoir Eden Hazard, même si le capitaine des Diables rouges ne sera pas encore de la partie face au rival barcelonais.

Carrasco, lui, a tout simplement été balayé sur la pelouse du Bayern Munich (4-0). L’ailier de l’Atlético de Madrid s’est démené jusqu’à sa sortie à un quart d’heure du terme, mais les Bavarois sont toujours sur leur nuage après avoir remporté la compétition la saison passée.