article abonné offert

«Pour donner du bonheur aux gens»

C’est avec son fils que Didier Deruisseau a eu l’idée de créer ce concours atypique. «C’était il y a trois ou quatre ans, raconte le gérant, qui travaillait jusqu’ici dans la maçonnerie et l’événementiel.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 92 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?