FOOTBALL

Geer et Jehay arrêtent de s’entraîner

Geer et Jehay arrêtent de s’entraîner

On arrête de s’entraîner à Geer et Jehay. -

Deux de nos clubs ont pris une décision radicale pleine de bons sens: arrêter les entraînements jusqu’à nouvel ordre.

À situation radicale mesure radicale. C’est ce qu’ont pensé de concert les clubs de foot de Jehay et de Geer. Lesquels ont décidé de stopper les entraînements de leur P1 jusqu’à nouvel ordre.

Pourquoi alors que le championnat de provinciales pourrait -même si c’est peu probable- reprendre le 8 novembre? Bertrand Marler, le coach de Jehay, s’explique. «On s’est vu une dernière fois dimanche passé. Et après ça, oui, j’ai pris la décision de tout arrêter. D’abord parce qu’avec les cas de Covid qui se mutiplient partout, on était de moins en moins. Ensuite, j’ai eu peu analysé les chiffres à ma disposition ces jours-là pour constater que près de 10% de la population liégeoise était touchée. J’ai bien réfléchi et je me suis dit qu’à mon niveau, je n’avais pas envie de prendre part à ça. Et être un peu responsable de la propagation de la pandémie. J’ai donc fixé la reprise au 2 novembre. Oh, je sais, c’est tard si on rejoue effectivement le 8. Trop tard. Mais je ne crois pas à une reprise à ce moment-là. Puis, tant pis, la santé avant tout. Je vais du coup prendre des cours de tennis (rires).»

Même son de cloche avec quelques nuances dans le chef de Nicolas Henkinet. «On a aussi arrêté les entraînements par mesure de précaution, avance le coach de Geer. C’est mieux ainsi pour tout le monde. On reprend le 27... si on peut et on sait mais je n’en suis même pas sûr. Je ne vais et veux prendre aucun risque. Puis, on ne va pas s’entraîner dans le vide comme on l’a fait pendant 4,5 mois pour disputer au final 5 matchs. »

Enfin, dans une moindre mesure, Fize a lui aussi suspendu ses séances. « Initialement, on devait reprendre ce mardi, mais j’ai finalement donné congé à mes gars, avance Thierry Deprez. On ne se verra pas avant mardi prochain si tout va bien. Jusque-là, mes gars sont tenus d’entretenir leur condition physique seuls... »