article abonné offert

ENSEIGNEMENT

Les travailleurs de l’ombre

Déborah Falque est la responsable de bureau du Service Enseignement d’Aiseau-Presles, depuis juillet. Les circulaires liées au protocole sanitaires induisent du travail supplémentaire, explique-t-elle: «Il y a quatre codes d’alerte sanitaire: vert, jaune, orange et rouge et actuellement, depuis le début de l’année d’ailleurs, nous sommes en code jaune.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 31 des 129 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?