CYCLISME

Tour de Namur: Christian Bouillot cède le flambeau

Tour de Namur: Christian Bouillot cède le flambeau

Christian Bouillot, ici sur le podium du Tour de Namur, avec Sander Elen. ÉdA

C’est une fameuse page qui se tourne, dans le paysage du cyclisme namurois. Dans un courrier envoyé aux membres du RNV, Christian Bouillot a annoncé sa décision de se retirer de la direction de l’organisation du Tour de Namur.

Le Royal Namur Vélo, c’est surtout le maître d’œuvre du Tour de la Province de Namur, dont l’édition 2020, contrariée par la pandémie et ses contraintes, avait été annulée, alors que les difficultés avaient déjà marqué celle de 2019.

«Mon avis, c’est que l’organisation d’une épreuve comme le Tour, tant sportivement que financièrement, n’est plus du ressort d’un club de bénévoles. Il y a trop de contraintes à supporter. Arrêtés ministériels, sécurité, règlement de tout ordre, le défraiement des signaleurs de plus en plus lourd…», écrit-il.

Mais c’est lors d’un sérieux ennui de santé, connu fin janvier, que Christian Bouillot dit avoir nourri sa réflexion. «Pendant ce temps de repos et sur avis médical, j’ai pris la décision de me retirer à la direction de l’organisation du Tour de la Province de Namur. La place est donc vacante.»

Le président précise que les dates de l’édition 2021 ont été prévues du 4 au 8 août. Et qu’il reste à la disposition de son successeur.