MOUSCRON

VIDÉO | La danse de l’équipe du Colruyt de Mouscron vue 31 000 fois!

Des employés du magasin de la rue de Menin ont dansé sur le titre devenu «hymne à la joie» Jerusalema. La vidéo fait un carton…

Sur la vidéo, une quinzaine d’employés, vêtus de leur blouse Colruyt, se déhanchent sur le tube Jerusalema dans leur magasin de la rue de Menin. Postée mardi soir sur la toile, la séquence comptabilisait 31 000 vues, ce jeudi matin!

«C’est énorme! On ne s’attendait pas à obtenir autant de vues avec cette vidéo, d’autant que le Jerusalema dance challenge est un défi «commun» désormais!, souligne Amandine Vandenbussche, appelée à s’improviser chargée de communication pour le groupe de danseurs. Au départ, on avait juste mis la vidéo sur Facebook pour que nos proches et nos clients puissent la voir… Et puis on a réalisé plus de 20 000 vues les premières 18h! On a eu des échos dans la presse régionale et j’ai même eu un contact ce matin avec Radio Scoop d’Auvergne (F)! Pour expliquer ce succès sur la toile, on peut peut-être avancer la bonne ambiance qui existe dans notre magasin – ambiance qui n’est bien sûr pas uniquement propre à celui-ci! – et le fait qu’il existe une vraie (re)connaissance entre nos clients et nous.»

Un gros mois de préparation

Les débuts de cette belle aventure remontent à plusieurs semaines quand l’une des employées, Nathalie, lance l’idée de cette danse auprès de ses collègues. «Beaucoup de gens l’ont déjà faite, notamment des employés d’autres magasins, et je trouvais que c’était une super idée de la danser nous aussi, pour que l’équipe soit soudée et que l’on relève ce challengeégalement », explique celle-ci.

Un mois de préparation a été nécessaire pour que les volontaires – 10 salariés «fixes» et 4 étudiantes – apprennent la chorégraphie, lors de leurs temps de pause ou en dehors de leur temps de travail. Et puis un soir a été fixé pour les dernières répétitions du groupe au complet, et le tournage de la vidéo. C’est David Verlinde, gérant du magasin, qui a assuré l’enregistrement de la séquence, après la fermeture du magasin.

Une bouffée d’air frais après des mois délicats

«On a mené ce projet dans un chouette climat, après avoir vécu des mois pas évidents cette année, reprend Amandine, qui travaille au Colruyt parallèlement à ses études d’institutrice. L’équipe est au top et les étudiants sont autant considérés que les autres employés. Pendant le confinement, c’était compliqué, mais on a toujours gardé cette bonne humeur. On s’est serré les coudes parce que ça ne servait à rien de s’apitoyer. Et on a mis les bouchées doubles car les rayons se vidaient à grande vitesse, à l’instar de celui des pâtes…»

Cette vidéo vue et revue sur la toile, c’est en un beau pied de nez à la morosité…

Le Jerusalema Dance Challenge

Sorti en Afrique du Sud fin 2019, Jerusalema est un titre du DJ et producteur Master KG, conçu en duo avec la chanteuse Nomcebo Zikode. La chanson, spirituelle, est écrite en langue zouloue. Et puis un groupe d’Angolais se met à danser, sur la chanson, une chorégraphie typique des mariages sud-africains. Sur le réseau social TikTok, le «Jerusalema Dance Challenge» est lancé et se répand à la vitesse grand V, après le confinement. Depuis, comme un appel à la joie de vivre, le titre a fait danser une multitude de personnes en tout genre, à travers le monde.