SANTÉ

9.000 colis alimentaires distribués par mois: la forte hausse inquiète la Croix-Rouge

La Croix-Rouge de Belgique lance un cri d’alarme jeudi, à la veille de la Journée mondiale de l’alimentation, alors que la demande d’aide alimentaire ne cesse d’augmenter depuis le mois de mars.

«Nous distribuons en moyenne depuis mars 9.000 colis alimentaires par mois. Rien qu’à Bruxelles les demandes sont multipliées par cinq. Si ça continue comme cela, et avec la reprise de la pandémie, nous craignons de ne pas pouvoir aider tous ceux qui font appel à nous», explique la porte-parole de l’organisation, Nancy Ferroni.

La reprise de la pandémie et l’arrivée de l’hiver font craindre le pire aux équipes de terrain de l’organisation, déjà fortement mobilisées depuis mars. En effet, en plus des 9.000 colis alimentaires dispensés entre le 15 mars et le 15 septembre dernier, la Croix-Rouge distribue également chaque jour des centaines de repas à des personnes sans-abri, à Bruxelles et en Wallonie.

La demande d’aide alimentaire émane de personnes aux profils divers, comme des indépendants, des commerçants qui ont perdu leur emploi et n’ont pas droit au chômage, mais aussi de personnes âgées isolées avec de faibles retraites, de pères ou mères seuls avec enfants, de personnes nouvellement au chômage et d’autres, sans aucun réseau d’aide, d’après la Croix-Rouge.

Étant l’un des principaux acteurs au niveau de l’aide alimentaire Belgique, l’organisation a peur que ses ressources ne soient pas suffisantes prochainement. La Croix-Rouge lance donc un appel aux dons. Ils peuvent être effectués sur le site officiel de l’organisation: www.croix-rouge.be.