ACTION

500 écoles belges font un geste pour le climat

500 écoles belges font un geste pour le climat

Chacun peut prendre l’habitude de consommer des fruits de saison (pommes, poires, noix…) et locaux. Armin Staudt – stock.adobe.com

Le 16 octobre, ce sera la Journée mondiale de l’Alimentation. Plus de 100 000 élèves et enseignants en Belgique s’engagent à montrer qu’une alimentation plus durable est possible en réalisant un geste simple: manger un fruit local comme collation ou cuisiner un repas local.

Chaque année, le 16 octobre, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) célèbre la Journée mondiale de l’Alimentation.

C’est l’occasion de sensibiliser la population à la lutte mondiale contre la faim. Vous avez sans doute vu que le PAM (Programme alimentaire mondial) avait reçu le Prix Nobel de la paix 2020. À cette occasion, cette organisation a rappelé que dans le monde, une personne sur onze souffre de sous-alimentation chronique (qui dure).

Chez nous, cette journée consacrée à l’alimentation peut être l’occasion de poser un geste pour une alimentation durable.

Croque local, c’est quoi?

Manger «local», c’est manger des fruits et légumes locaux et de saison. Ce 16 octobre, 100 000 élèves vont être invités à le faire et à le répéter le plus souvent possible.

Choisir des produits locaux et de saison permet d’éviter de la pollution. En effet, les produits qui viennent de loin et/ou qui ont poussé sous serres chauffées sont plus coûteux en énergie. Leur culture émet donc davantage de pollution. De plus, la nourriture locale permet de soutenir les producteurs de chez nous!

Plus d’infos: Good Planet

Le sondage de la semaine