article abonné offert

Lincent: une double réserve naturelle de près de 7 hectares

Lincent: une double réserve naturelle de près de 7 hectares

Avec son côté humide (à gauche) et ses prairies calcicoles sèches (à droite), la réserve offre un double intérêt biologique. Jérémie Guyon/Julien Taymans

Natagora et Lincent ont signé un bail qui double la superficie de la réserve. Un double intérêt aussi pour la biodiversité.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 376 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?