TÉLÉVISION

Hedy Lamarr, star du cinéma et pionnière… du wi-fi!

Hedy Lamarr, star du cinéma et pionnière… du wi-fi!

Une beauté qui faisait des ravages à sa grande époque, mais aussi un esprit brillant qui ne fut pas reconnu à sa juste valeur. -

Née en Autriche, elle menait une double vie: star de cinéma hollywoodienne le jour et inventrice inspirée la nuit d’un «système de communication secret» dont nous sommes aujourd’hui redevables.

Elle était née en 1914 à Vienne, dans une famille juive riche et cultivée. À 16 ans, Hedwig Kiesler tente sa chance comme actrice dans son pays. D’une beauté exceptionnelle, elle se fait connaître en 1933 grâce au sulfureuxExtase, de Gustav Machaty, condamné par le pape.

Alors qu’elle est mariée au fabricant d’armes Fritz Mandl, allié aux nazis, la comédienne gagne Londres au terme d’une fuite rocambolesque. Elle signe ensuite un contrat avec Louis B. Mayer, de la MGM, et devient une star d’Hollywood (via Casbah de John Cromwell en 1938 notamment), sous le nom d’Hedy Lamarr. Cette actrice à succès est aussi un esprit brillant qui se consacre sur le côté à des travaux scientifiques très créatifs.

Pendant la guerre, elle fait breveter un «système de communication secret » devant permettre aux torpilles radioguidées d’atteindre leur cible sans être repérées. La Navy rejette l’invention sur le moment.

Pourtant, dans les années 80, la mise au point des premiers téléphones portables s’inspirera des principes de sauts de fréquence inventés par l’actrice. Il est établi que ses travaux ont permis la naissance du GPS, du wi-fi et du Bluetooth.

Oui à Dalila, non à «Casablanca»

Après la guerre, elle produit ses propres films, refuse… Casablanca (en 1942, au profit d’Ingrid Bergman), cumule les succès avant de disparaître doucement des écrans malgré le triomphe de Samson et Dalila (de Cecil B. DeMille, 1949). Menant une vie sentimentale débridée (six divorces), défigurée par la chirurgie esthétique, Hedy Lamarr se cloître chez elle jusqu’à sa disparition à 85 ans, en 2000.

Trois années auparavant, elle a été primée par l’Electronic Frontier Foundation aux USA. Son physique aurait inspiré les personnages de Blanche-Neige et Catwoman.

En 2016, un ancien journaliste de Forbes a retrouvé les enregistrements d’une interview de la star datant de 1990. Interview incluse dans ce documentaire qui contient de nombreux témoignages (de ses enfants, d’admirateurs tels que Mel Brooks ou Diane Kruger, et… d’experts militaires).

Le tout rend justice à la double vie restée finalement méconnue d’une singulière légende du cinéma.