article abonné offert

BRABANT WALLON

Gilles Mahieu: "Nous n’avons plus beaucoup d’armes face à ce virus"

Gilles Mahieu: "Nous n’avons plus beaucoup d’armes face à ce virus"

Le gouverneur du Brabant wallon, Gilles Mahieu, estime avoir utilisé toutes ses armes contre le coronavirus: «Si d’autres actions doivent être activées, ce sera à un autre niveau». Reporters/Quinet

Le gouverneur du Brabant wallon défend sa décision d’imposer un «confinement nocturne» et estime n’avoir plus beaucoup de possibilités d’action à son niveau.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 25 des 818 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?