MOUSCRON

Un rond-point… en blocs en plastique au carrefour des avenues Mozart et Rheinfelden

Le rond-point est (enfin) devenu une réalité au carrefour des avenues Mozart et de Rheinfelden.

Avec le réaménagement du carrefour des Canadiens (Dottignies), les Mouscronnois pensaient en avoir fini avec les ronds-points faits de blocs en plastique rouges et blancs…

Quelques semaines après le démantèlement de ce rond-point «provisoire» (mais qui a presque pris des allures définitives au fil des années), un nouveau giratoire vient d’être aménagé à Mouscron, au carrefour des avenues Mozart et de Rheinfelden.

Il faut dire que les automobilistes qui s’aventuraient dans ce carrefour étaient nombreux à s’interroger sur sa configuration et ses règles de priorité peu communes. Plusieurs accidents y sont à déplorer.

Ce rond-point, aménagé ce lundi, devrait faciliter la vie des automobilistes et fluidifier la circulation. Un marquage au sol a été réalisé et de nouveaux panneaux de signalisation ont aussi été installés.

Avant un aménagement définitif

Par contre, l’aspect du rond-point étonne. Lors d’une conférence de presse en septembre, la bourgmestre Brigitte Aubert et l’échevine Marie-Hélène Vanelstraete annonçaient «un rond-point assez plat mais quand même en relief, une sorte de bordure collée en résine synthétique.» Finalement, ce sont des blocs en plastique qui ont été installés au cœur du carrefour, en espérant que les automobilistes n’en fassent pas une piste de bowling…

«Il s’agit d’un traçage effectué par le SPW, explique l’échevine de la Mobilité. La Ville de Mouscron a quant à elle lancé un marché pour réaliser un aménagement définitif. En attendant, le marquage est déjà bien plus sécurisant pour les automobilistes et les usagers faibles.»