article abonné offert

SPORT

La Fédération Française de la Lose? «Un endroit où l’on peut rire de nos défaites»

La Fédération Française de la Lose? «Un endroit où l’on peut rire de nos défaites»

S’il est un événement récent qui a fait les délices de la FFL… c’est la double et incroyable bévue d’Alaphilippe à l’arrivée de Liège-Bastogne-Liège. BELGA

Au départ un délire d’une bande de copains, et aujourd’hui un vrai succès sur les réseaux sociaux: la Fédération Française de la Lose ou «FFL» entend rire du sport français et surtout de ses défaites.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 989 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?