JETTE – GANSHOREN

Infrabel supprime 3 des 5 derniers passages à niveau de Bruxelles

Les travaux pour la suppression de trois des cinq derniers passages à niveau de Bruxelles démarrent.

Les travaux pour la suppression de trois des cinq derniers passages à niveau de Bruxelles démarrent ce vendredi pour une durée de quelques semaines, a annoncé Infrabel, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire.

Le trafic sera interrompu vendredi après le passage du dernier train, et pour tout le week-end, sur la ligne reliant Bruxelles à Gand, sur le tronçon entre Ternat et Bruxelles-Nord. Cette interruption permettra la pose d’un couloir sous les voies au passage à niveau de la Drève du Château.

Le week-end du 24 octobre, deux couloirs sous voies seront également installés sur la ligne 60 (Jette-Termonde), aux passages à niveau de la rue au Bois à Ganshoren et de la petite rue Saint-Anne à Jette.

Infrabel poursuit ainsi sa politique de sécurisation du réseau ferroviaire. La dangerosité des croisements entre les voies ferrées et la route est en premier lieu liée au non-respect des règles de circulation aux abords des passages à niveau. Infrabel dénombre en moyenne un accident par semaine et un mort ou un blessé grave par mois.

Près de 400 passages à niveau ont été supprimés depuis la création d’Infrabel en 2005. Il y a eu 23 suppressions en 2019, 16 en 2018, 14 en 2017 et 22 en 2016. Il reste environ 1.700 passages à niveau sur le réseau belge.

Le budget nécessaire à la suppression d’un passage à niveau s’élève à un million d’euros.