INSOLITE

Entre un Picasso et un Magritte, un squelette de dinosaure vendu aux enchères pour un montant record

La dernière vente aux enchères qui s’est déroulée chez Christie’s, à New York, a vu un objet insolite s’immiscer entre plusieurs toiles de maîtres: un squelette complet de T. rex.

Acheter un Monet, un Picasso, un Van Gogh ou un Magritte aux enchères peut sembler banal. Se payer les restes d’un T.rex géant l’est sans doute moins.

La maison Christie’s, qui organise régulièrement des ventes aux enchères, a clôturé sa séance de ce mardi avec la mise en vente de Stan, c’est son petit nom, un squelette de tyrannosaure.

Un beau bébé, dans un superbe état de conservation, de 11 mètres de long et 4 mètres de haut, découvert en 1987 dans le Dakota du Sud (États-Unis), rapporte le New York Times.

Son prix, estimé à 8 millions de dollars, s’est rapidement envolé vers les sommets pour atteindre près de 32 millions de dollars, soit plus de 27 millions d’euros. C’est la deuxième plus grosse vente de la soirée, derrière une toile de Cy Twombly.

L’identité de l’acheteur n’a pas été révélée.

La dernière fois qu’une pièce pareille avait été vendue, c’était en 1997. Un T. rex prénommé Sue avait été vendu plus de 8 millions de dollars (ce qui ferait 13,5 millions aujourd’hui si on tient compte de l’inflation), au musée Field d’histoire naturelle, à Chicago.

D’autres objets étaient en vente hier soir, dont plusieurs tableaux. «Femme dans un fauteuil» de Pablo Picasso a été vendu près de 30 millions de dollars. «Le nu couché» de René Magritte a été attribué pour 6,8 millions de dollars.