article abonné offert

CRITIQUE CINÉMA

«Parents d’élèves» - Papa improvisé, bisou à la clé

Un gaillard immature joue les papas de substitution pour draguer une institutrice. Frais, drôle et dans l’air du temps.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 383 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?